🚹 La RĂ©forme des retraites va diviser les surveillants pĂ©nitentiaires : Les explications !

© actupenit.com

Les organisations syndicales professionnelles reprĂ©sentatives ont Ă©tĂ© reçues par la garde des Sceaux et son Directeur de Cabinet ce mercredi 18 dĂ©cembre afin d’Ă©voquer le projet de rĂ©forme des retraites.

Cette réforme va diviser les personnels et les jeunes surveillants en seront les plus grands perdants. Elle se découpe en trois nouvelles dispositions.

1 : Les personnels nĂ©s AVANT le 01/01/1985, garderaient le systĂšme actuel de calcul et de liquidation (maintien du 1/5Ăšme, calcul sur les 6 derniers mois
). Concernant l’ñge pivot / d’équilibre, le ministĂšre assure qu’il n’y aurait aucun impact et qu’ils pourraient partir Ă  57 ans s’ils avaient tous leurs trimestres, sans aucune dĂ©cote. Mais pour ceux qui souhaiteraient partir avant 57 ans, la question reste en suspend.

2 : Pour les personnels nĂ©s APRÈS le 31/12/1984 :  EntrĂ©e dans un systĂšme mixant le nouveau rĂ©gime et l’ancien rĂ©gime Ă  compter de 2025, pour les agents Ă©tant donc Ă  plus de 17 ans de l’ñge de la retraite, avec le maintien d’une bonification pour service « opĂ©rationnel exposant Ă  un danger » Ă©quivalant au 1/5Ăšme. Le calcul de la pension sera fait sur la base des modalitĂ©s mixant l’ancien rĂ©gime par trimestre et le nouveau rĂ©gime par point ; le calcul de la retraite se fera donc sur l’ensemble de la carriĂšre (fini les 6 mois, fini les 25 meilleures annĂ©es).

À Lire :  đŸ‡«đŸ‡· Saint-Quentin-Fallavier: Il se jette sur le surveillant pour ce refus...

– Maintien de l’ñge de dĂ©part possible Ă  52 ans avec une limite d’ñge Ă  57 ans,
– Concernant un Ă©ventuel Ăąge d’équilibre / Ăąge pivot, les derniers mots de l’ancien Haut-Commissaire DELEVOYE Ă©voqueraient 56 ans, toutefois, la garde des Sceaux prĂ©cise que les arbitrages ne sont pas dĂ©finis.
Pour acquĂ©rir la bonification du 1/5Ăšme, les personnels devront ĂȘtre en catĂ©gorie dite « active » correspondant selon le Premier Ministre Ă  des fonctions rĂ©galiennes exposant au danger, donc les personnels de surveillance (du surveillant au Chef des Services PĂ©nitentiaires).

Afin de bénéficier du maintien de la bonification du 1/5Úme, les personnels affectés sur ces postes devraient avant fin 2024, changer de poste ou perdraient cette bonification.

3 : Les personnels nĂ©s APRÈS le 31/12/2003 (la gĂ©nĂ©ration 2004, les futurs surveillants), intĂ©greraient dĂšs le dĂ©but le nouveau systĂšme (dĂšs 2022, Ăąge de leur majoritĂ©), avec maintien de l’ñge de dĂ©part Ă  57 ans et l’équivalent du 1/5Ăšme par une « surcotisation de l’employeur » afin de maintenir le niveau moyen actuel des pensions.

Pas de quoi satisfaire le syndicat FO PĂ©nitentiaire qui appelle Ă  ne pas relĂącher la pression. Un prochain rendez-vous sera pris avec le ministĂšre de la Justice en janvier 2020.