🇫🇷 Paris : Interpellation sous tension au Trocadéro, le vendeur à la sauvette s’empare du taser d’un policier

Capture Twitter

Une interpellation a Ă©tĂ© très tendue pour les forces de l’ordre ce mercredi au TrocadĂ©ro Ă  Paris. Elle s’est terminĂ©e Ă  coups de lacrymogène et de taser, le tout sous l’œil de badauds filmant la scène.

Un vendeur Ă  la sauvette se prĂ©tendant de nationalitĂ© Gabonaise, âgĂ© de 54 ans et se prĂ©nommant Ali Bongo (nom du prĂ©sident du Gabon) a Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue pour vente Ă  la sauvette, rĂ©bellion et pour la plainte d’un policier pour tentative de vol de taser et violences par arme par destination. Un policier Ă  en effet Ă©tait blessĂ© Ă  la jambe gauche rapporte Le Parisien. Il a reçu plusieurs coups de paquet de Tour-Eiffel miniatures. Il prĂ©sente plusieurs plaies et contusions.

La bagarre a Ă©clatĂ© mercredi vers 17 heures quand une patrouille de police a Ă©tĂ© appelĂ©s au TrocadĂ©ro pour repousser des gens passĂ©s derrière des barrières de sĂ©curitĂ©. Une fois sur place, ils tombent sur un vendeur Ă  la sauvette. Ils l’interpellent pour vĂ©rifier son identitĂ© mais la situation va vite dĂ©gĂ©nĂ©rer.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Fontainebleau : En voiture, il fonce volontairement sur le cheval et sa cavalière de la police montĂ©e

Ali Bongo tente dans un premier temps de fuir mais se retrouve prit au piège par les policiers. Il rameute alors ses « collègues » et la patrouille se retrouve rapidement encerclée et en difficulté.

Pendant l’altercation, un des vendeurs tente de saisir le taser d’un policier. L’arme tombe au sol, le vendeur la pousse du pied mais un fonctionnaire parviendra Ă  la rĂ©cupĂ©rer. Il prendra au mĂŞme moment un coup de pied dans les jambes et tombera au sol.

Après avoir utilisé une bombe lacrymogène pour se sortir de cette situation dangereuse, les policiers se barricaderont dans leur camion en attendant les renforts.