🇫🇷 Beauvais : Hamou Benlatrèche, qui avait foncĂ© sur des militaires de l’opĂ©ration sentinelle a agressĂ© une surveillante de la prison

Hamou Benlatrèche est l’homme qui a perpĂ©trĂ© l’attaque sur des militaires Ă  Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Avec sa voiture, il avait foncĂ© dans le groupe de soldats, dĂ©ployĂ©s dans le cadre de l’opĂ©ration Sentinelle, en blessant six dont trois grièvement.

Ă‚gĂ© de 37 ans, de nationalitĂ© algĂ©rienne, portant une Ă©paisse barbe noire et atteint d’un strabisme il avait Ă©tĂ© blessĂ© par balles lors de son interpellation par les hommes de la BRI sur l’autoroute A16. Il avait Ă©tĂ© atteint de cinq balles alors qu’il tentait de fuir.

Depuis il se dĂ©place en fauteuil roulant Ă  l’intĂ©rieur de la prison de Beauvais. Ce qui ne l’empĂŞche pas d’agresser des surveillants pĂ©nitentiaires. L’homme est rĂ©putĂ© pour s’attaquer au personnel fĂ©minin dans l’Ă©tablissement. Il y a plusieurs mois il avait agressĂ© une première surveillante responsable du quartier arrivant.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Besançon : ÉvadĂ© de la prison de Châteauroux l'homme aurait mieux fait de respecter le confinement

Cette fois c’est une surveillante de ce mĂŞme quartier qui va en faire les frais. Samedi 11 janvier 2020, après avoir tambourinĂ© Ă  sa porte de cellule, le dĂ©tenu a exigĂ© d’aller tĂ©lĂ©phoner. La surveillante lui a alors rappelĂ© les règles Ă  respecter et lui a expliquĂ© qu’il ne pourrait pas tĂ©lĂ©phoner immĂ©diatement. mais le dĂ©tenu s’est Ă©nervĂ©.

Après avoir bloquĂ© la fermeture de la poste avec son fauteuil roulant, il a assĂ©nĂ© un violent coup de poing Ă  la surveillante. Par chance, des renforts arriveront rapidement afin de maĂ®triser l’agresseur. La surveillante sera extraite vers les urgences ou elle se verra attribuer 5 jours d’ITT. Elle est extrĂŞmement choquĂ©e.

Le syndicat FO Pénitentiaire qui dénonce cette lâche agression demande le transfert immédiat de ce détenu devenu ingérable au centre pénitentiaire de Beauvais.