🇫🇷 Le prĂ©sident de la rĂ©publique annonce l’envoie de 220 soldats supplĂ©mentaires pour renforcer la force Barkhane au Sahel

© Sicom-urgence.fr

Une réunion entre Emmanuel Macron et les présidents du G5 Sahel a eu lieu ce Lundi à Pau.

Le PrĂ©sident de la rĂ©publique a annoncĂ© l’envoi de 220 soldats supplĂ©mentaires pour renforcer la force Barkhane. Comme le relate Europe1, les prĂ©sidents du G5 Sahel, le Niger, le Tchad, la Mauritanie, le Burkina Faso et le Mali ont « exprimĂ© le souhait de la poursuite de l’engagement militaire de la France au Sahel », une rĂ©ponse Ă  la montĂ©e d’un sentiment antifrançais, qui Ă©tait rĂ©clamĂ© par Paris.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Bizutage Pompiers de Paris: Prison ferme pour l'agression sexuelle de deux pompiers

Le prĂ©sident français et ses homologues africains ont en particulier dĂ©cidĂ© de « concentrer immĂ©diatement leurs efforts militaires dans la zone des trois frontières » (Mali, Burkina, Niger), oĂą se sont concentrĂ©es les attaques ces derniers mois en ciblant en prioritĂ© le groupe État islamique dans le grand Sahara (EIGS). Ce sommet Ă©tait Ă©galement l’occasion pour Paris d’une mise au point. La France n’apprĂ©cie pas du tout les prises de positions anti-françaises d’une partie de l’opinion publique et de responsables politiques notamment du Mali et du Burkina-Faso.