🔴 Manifestant frappé au sol : Il a dit au policer, « J’ai le SIDA, tu vas crever » en lui crachant du sang au visage. Le policier est en trithérapie d’urgence

Capture Twitter

Selon les dernières informations, le manifestant frappĂ© au sol par un policier, s’est vu prescrire quatre jours d’ITT. Il a Ă©galement Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue.

Car depuis cet incident, trois policiers ont dĂ©posĂ© une plainte contre lui. Selon le tĂ©moignage d’un policier, le jeune manifestant avait, avant son interpellation, ramassĂ© des bouteilles en verre pour les lancer sur les forces de l’ordre. Un des projectiles avait par ailleurs blessĂ© un policier Ă  l’épaule. Puis il serait intervenu en donnant des coups de poing et de pied sur le dos d’un autre fonctionnaire, lors d’une interpellation, ce qui conduira plus tard Ă  sa propre arrestation qui sera filmĂ©e par d’autres manifestants.

C’est donc uniquement ce passage vidĂ©o qui a fait le buzz sur les rĂ©seaux sociaux. Selon Linda Kebab (DĂ©lĂ©guĂ©e nationale UnitĂ© SGP Police) le manifestant lui aurait dit : « J’ai le SIDA, tu vas crever« . avant de lui cracher du sang en plein visage, et c’est parce que ce dernier aurait tentĂ© de cracher une deuxième fois que le policier a dĂ©viĂ© sa tĂŞte en lui mettant une claque puis un coup de poing.

Ă€ Lire :  🇫🇷 NĂ®mes: Un quadragĂ©naire appelle les pompiers et les accueille avec un couteau Ă  la main

Le policier est en trithérapie d’urgence suite aux projections de sang. Une enquête judiciaire a également été ouverte dimanche pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique » et confiée à l’IGPN, la police des polices.