🇫🇷 Fleury-Mérogis : Les agents du SPIP se mobilisent devant la prison pour leurs mutations

@actupenit.com

Des agents du Service PĂ©nitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) de la maison d’arrĂŞt de Fleury-MĂ©rogis se sont mobilisĂ©s ce mardi matin devant la prison pour dĂ©noncer le nouveau système de mutation dont ils dĂ©pendent.

Les modalitĂ©s de mutation ont changĂ© depuis le vote de la loi de transformation de la fonction publique. Comme l’explique une syndicaliste Ă  France Bleu, « Jusqu’Ă  prĂ©sent, nous mutions en fonction des points, de l’anciennetĂ© et des critères sociaux s’il y en avait. DĂ©sormais nous muterons au bon vouloir de notre hiĂ©rarchie et des directeurs, nous passerons des entretiens et les chefs dĂ©cideront s’ils veulent ou non de tel ou tel agent. » Une autre responsable syndicale explique, « Fleury c’est souvent un choix par dĂ©faut, Ă  la sortie de l’Ă©cole. Et ce qui fait tenir les collègues c’est de savoir qu’ils vont pouvoir muter, accumuler des points, retourner chez eux ou partir en province. DĂ©sormais on est dans l’inconnu et ça crĂ©Ă© une source d’angoisse chez les collègues »

Ă€ Lire :  🚨 URGENT ! Un surveillant sauvĂ© in extremis par son collègue. Un dĂ©tenu l’étranglait dans sa cellule. ERIS en route vers l'Ă©tablissement

Pour les agents du SPIP, ce nouveau fonctionnement est injuste, pas question de méritocratie, on mérite tous nos mutations. Les conseillers espèrent obtenir un geste de leur ministère, « ils ont accordé une dérogation aux personnels de surveillance. Nous demandons à bénéficier du même droit » explique une syndicaliste. Un prochain comité technique ministériel doit en décider.