đŸ‡«đŸ‡· Brest : Coup de filet de la DGSI, l’un des 7 interpellĂ©s dĂ©jĂ  condamnĂ© pour « apologie du terrorisme »

© actupenit.com

Ce lundi matin Ă  Brest, les hommes de la DGSI (Direction GĂ©nĂ©rale de la SĂ©curitĂ© IntĂ©rieure) ont interpellĂ© 7 individus dans ce cadre d’une information judiciaire ouverte pour association de malfaiteur terroriste criminelle.

Les mis en cause sont la plupart sont fichĂ©s S (sĂ»retĂ© de l’État) et faisaient l’objet d’un suivi pour leur appartenance Ă  la mouvance islamiste radicale sont soupçonnĂ©s de « prĂ©parer une action violente sur le territoire français », ainsi que d’avoir un projet de dĂ©part vers la zone irako-syrienne. Parmi eux se trouve un garçon de 16 ans et un autre individu bien connu des services de police.

Il se prĂ©nomme Wahid B., ĂągĂ© d’une trentaine d’annĂ©es il Ă©tait dans le viseur de la DGSI depuis septembre 2014. Il avait Ă©tĂ© repĂ©rĂ© en compagnie de sa femme Donia et de leurs deux enfants mineurs, Ă  la frontiĂšre serbo-bulgare. RenvoyĂ©s en France par les autoritĂ©s turques, ils avaient niĂ© avoir voulu rejoindre la zone irako-syrienne.

Wahid B a ensuite Ă©tĂ© interpellĂ© au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 pour avoir mimĂ© un tir Ă  l’arme automatique lorsqu’une patrouille de police Ă©tait passĂ©e devant lui. Une perquisition chez lui avait permis de mettre la main sur 15 000 euros en liquide ainsi que des vidĂ©os de propagande du groupe État islamique (EI) stockĂ©es sur une clef USB. Wahib B. avait Ă©copĂ© d’une peine de trois ans de prison avec sursis devant le tribunal correctionnel de Brest, pour « apologie du terrorisme ».

La garde à vue des sept suspects est toujours en cours, elle peut durer jusqu’à 96 heures rapporte Actu17.