🇫🇷 Lorient-Ploemeur : La prison complètement bloquée ce mardi. Les surveillants exigent des mesures en urgence.

© actupenit.com

Les surveillants du centre pénitentiaire de Lorient-Ploemeur ont décidé de bloquer leur établissement ce mardi matin, ils exigent des mesures en urgence pour améliorer leurs conditions de travail.

En cause, la surpopulation carcĂ©rale et une prison vieillissante nĂ©cessitant une rĂ©novation urgente. Comme le relate Ouest-France, quatre syndicats ( Force ouvrière, SPS, CGT et UFAP) dĂ©noncent les conditions de travail dĂ©gradĂ©es des surveillant(e)s de l’Ă©tablissement. Le quartier maison d’arrĂŞt est censĂ© accueillir 147 dĂ©tenus mais ils sont 304 Ă  s’entasser dans les cellules de la prison. 36 dĂ©tenus dorment sur un matelas Ă  mĂŞme le sol. Comme l’explique l’intersyndicale dans un communiquĂ©, « La promiscuitĂ©, les interdictions de communiquer, le manque flagrant d’intimitĂ©, les bagarres, les projections de l’extĂ©rieur, l’insĂ©curitĂ© gĂ©nĂ©rale et les tensions internes s’intensifient. »

Ă€ Lire :  đź”´ Justice : 18 ans de prison requis contre un livreur pour avoir crachĂ© dans une pizza

L’Ă©tat de dĂ©labrement de la prison pose Ă©galement beaucoup de problèmes. Les douches sont Ă  rĂ©nover et un dĂ©samiantage prĂ©vu de longue date ne peut se faire faute de budget.  Un problème d’effectifs est Ă©galement Ă  dĂ©plorer, une unitĂ© de vie familiale (UVF), achevĂ©e depuis deux ans, ainsi qu’un nouveau quartier arrivant ne sont toujours pas ouverts faute de personnels. Il manque une dizaine de postes de surveillants. Comme l’explique le quotidien rĂ©gional, n’ayant pas le droit de grève, ce sont les agents en repos, en vacances ou avant leur prise de poste qui bloqueront ce mardi matin l’accès Ă  l’Ă©tablissement.