🇫🇷 Fleury-Mérogis : Après un investissement de 6.570.000 Euros, Nicole Belloubet inaugure le PREJ. Des problèmes déjà signalés.

© actupenit.com

La Garde des Sceaux Ă©tait ce jeudi Ă  l’inauguration du PĂ´le de Rattachement des Extractions Judiciaires (PREJ) de Fleury-MĂ©rogis.

L’ancienne caserne de gendarmerie accolĂ©e Ă  la maison d’arrĂŞt a Ă©tĂ© entièrement rĂ©habilitĂ©e pour accueillir les 105 agents de ce nouveau service. Comme l’indique le ministère de la Justice dans Le Parisien, « Le PREJ de l’Essonne est chargĂ© des extractions judiciaires de la maison d’arrĂŞt de Fleury-MĂ©rogis et du centre pĂ©nitentiaire sud-francilien de Corbeil-Essonnes ». Il s’agit du transfert des dĂ©tenus vers les tribunaux pour qu’ils soient jugĂ©s, les autorisations de sortie sous escorte, les reconstitutions ou encore les mandats d’amener.

Ă€ Lire :  đź”´ ÉVASIONS : Plus de 1.200 dĂ©tenus s’évadent après le sĂ©isme en IndonĂ©sie

MalgrĂ© un investissement de 6.570.000 Euros, un syndicat de l’Ă©tablissement dĂ©nonce dans le journal parisien, « Ce service est une bonne chose mais il a Ă©tĂ© crĂ©Ă© au rabais. Il y a un problème de recrutement, on a pris des agents en charge de la dĂ©tention pour assurer les extractions. Tout cela s’est fait au dĂ©triment du personnel. » Le syndicaliste pointe aussi « un problème de formation » : « Avant, ces missions rĂ©galiennes Ă©taient assurĂ©es par la police et la gendarmerie… Il ne faut pas oublier que le ministère nous a dĂ©jĂ  fait les poches. On manque de formateurs. »