🇫🇷 Isère : Après une course-poursuite de 220 km les gendarmes tirent pour stopper le fuyard

© Facebook Secours_Publics

Après avoir refusĂ© un contrĂ´le routier des gendarmes, un automobiliste s’est engagĂ© dans une course-poursuite avec les forces de l’ordre.

C’est peu avant 20 heures ce vendredi, qu’un IsĂ©rois de 26 ans a refusĂ© de se soumettre au contrĂ´le et s’est enfui direction l’A49. Comme le relate Le DauphinĂ©, Ă  bord d’un fourgon utilitaire, il se dirige vers Grenoble, puis Lyon via l’A48. Poursuivi par les forces de l’ordre, il parvient Ă  faire demi-tour au niveau de Saint-Quentin-Fallavier. Le chemin inverse le mène jusque dans la DrĂ´me, oĂą il passe le pĂ©age de Chatuzange-le-Goubet sans encombre, avant de se faire rattraper par les gendarmes isĂ©rois sur la voie rapide entre Romans-sur-Isère et Valence.

Ă€ Lire :  🇫🇷 MERCI aux policiers, gendarmes, surveillants, militaires et pompiers en poste ce soir pour la nouvelle annĂ©e

Toujours selon les informations du quotidien rĂ©gional, les gendarmes auraient tirĂ© sur les pneus du vĂ©hicule pour enfin parvenir Ă  stopper sa course. C’est sur l’aire de Bayanne, Ă  Alixan, que l’homme a Ă©tĂ© interpellĂ© vers 21 h 25, après 220 km de course-poursuite. Le dĂ©pistage de produit stupĂ©fiant s’est avĂ©rĂ© positif et l’homme ne possĂ©dait pas de permis de conduire. PlacĂ© en garde Ă  vue, il doit être prĂ©sentĂ© au parquet de Valence ce dimanche 1er mars.