đŸ‡«đŸ‡· Lyon : Un dĂ©tenu relaxĂ© aprĂšs avoir agressĂ© sexuellement une femme mĂ©decin de la prison

illustration © actupenit

le 17 dĂ©cembre 2019, une mĂ©decin de la maison d’arrĂȘt de Lyon-Corbas avait dĂ©posĂ© plainte contre un dĂ©tenu pour agression sexuelle. L’homme a Ă©tĂ© relaxĂ© ce samedi 29 fĂ©vrier.

Ce jour-lĂ , le dĂ©tenu arrive dans l’unitĂ© sanitaire afin d’ĂȘtre consultĂ© par un mĂ©decin. Il se plaint de douleurs au bas-ventre et aux testicules. Mais une fois dans la piĂšce, le dĂ©tenu dĂ©jĂ  condamnĂ© une vingtaine de fois aurait forcĂ© la femme mĂ©decin Ă  toucher son sexe en Ă©rection puis il se serait masturbĂ© devant elle.

Il s’est masturbĂ© pour attĂ©nuer la douleur.

Face aux juges, le dĂ©tenu a reconnu s’ĂȘtre masturbĂ© devant la femme car c’Ă©tait pour lui la seule chose qui attĂ©nuait sa douleur. En revanche il a niĂ© avoir saisi sa main et de l’avoir conduit jusqu’Ă  ses parties gĂ©nitales.

Son avocat a pointĂ© du doigt le fait que la praticienne avait saluĂ© normalement le dĂ©tenu Ă  l’issue de la consultation (vu sur la vidĂ©osurveillance) et que son client avait bien un kyste aux parties gĂ©nitales.

Le tribunal a relaxĂ© le dĂ©tenu mais il sera tout de mĂȘme condamnĂ© Ă  6 mois de prison supplĂ©mentaires pour un mauvais comportement lors de sa premiĂšre comparution rapporte le journal Lyon Capitale.