🇫🇷 Gard : Interpellation par la BRI et la BNRF de deux fugitifs qui avaient fui le tribunal juste avant leur condamnation à 17 ans de prison

© Kevin Bonkendorf Photographie

Les deux hommes avaient Ă©tĂ© condamnĂ©s en dĂ©cembre dernier Ă  17 ans de prison mais avaient profitĂ© d’une suspension d’audience pour prendre la poudre d’escampette.

Samy L. et Jallil C. avaient Ă©tĂ© condamnĂ©s le 10 dĂ©cembre pour le viol en rĂ©union d’une jeune femme Ă  Milhaud, près de NĂ®mes, en aoĂ»t 2014, dans des circonstances particulièrement violentes. Comme le relate Le Parisien, ils comparaissaient libres, car leur pĂ©riode de dĂ©tention provisoire, durant laquelle s’est dĂ©roulĂ©e l’instruction, avait atteint la limite fixĂ©e par la loi. Les enquĂŞteurs ont multipliĂ© les pistes pour les retrouver. Surveillances physiques, analyses techniques, notamment de tĂ©lĂ©phonie, investigations autour de leur environnement, mais comme l’explique le journal parisien, les forces de l’ordre vont dĂ©couvrir que les deux individus Ă©taient restĂ©s dans la rĂ©gion nĂ®moise.

Ce sont finalement les hommes de la Brigade Nationale de Recherche des Fugitifs (BNRF), avec l’appui des hommes de la BRI (brigade de recherche et d’intervention) de Montpellier qui vont procĂ©der Ă  l’arrestation des deux individus dans deux endroits distincts du dĂ©partement ce mardi. Sous le coup d’un mandat d’arrĂŞt, ils ont Ă©tĂ© dĂ©ferrĂ©s et incarcĂ©rĂ©s dans la foulĂ©e.