🇫🇷 Gard : Interpellation par la BRI et la BNRF de deux fugitifs qui avaient fui le tribunal juste avant leur condamnation à 17 ans de prison

© Kevin Bonkendorf Photographie

Les deux hommes avaient Ă©tĂ© condamnĂ©s en dĂ©cembre dernier Ă  17 ans de prison mais avaient profitĂ© d’une suspension d’audience pour prendre la poudre d’escampette.

Samy L. et Jallil C. avaient Ă©tĂ© condamnĂ©s le 10 dĂ©cembre pour le viol en rĂ©union d’une jeune femme Ă  Milhaud, près de NĂ®mes, en aoĂ»t 2014, dans des circonstances particulièrement violentes. Comme le relate Le Parisien, ils comparaissaient libres, car leur pĂ©riode de dĂ©tention provisoire, durant laquelle s’est dĂ©roulĂ©e l’instruction, avait atteint la limite fixĂ©e par la loi. Les enquĂŞteurs ont multipliĂ© les pistes pour les retrouver. Surveillances physiques, analyses techniques, notamment de tĂ©lĂ©phonie, investigations autour de leur environnement, mais comme l’explique le journal parisien, les forces de l’ordre vont dĂ©couvrir que les deux individus Ă©taient restĂ©s dans la rĂ©gion nĂ®moise.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Coronavirus : Quatre nouveaux foyers en Moselle. L'un des clusters est la gendarmerie de Sarreguemines

Ce sont finalement les hommes de la Brigade Nationale de Recherche des Fugitifs (BNRF), avec l’appui des hommes de la BRI (brigade de recherche et d’intervention) de Montpellier qui vont procĂ©der Ă  l’arrestation des deux individus dans deux endroits distincts du dĂ©partement ce mardi. Sous le coup d’un mandat d’arrĂŞt, ils ont Ă©tĂ© dĂ©ferrĂ©s et incarcĂ©rĂ©s dans la foulĂ©e.