🔴 Viol sur Snapchat, la police demande à ne pas partager la vidéo

Les policiers du Nord ont ouvert une enquĂŞte après la diffusion sur les rĂ©seaux sociaux d’une vidĂ©o d’un viol et d’une agression qui pourraient avoir eu lieu dans la mĂ©tropole de Lille

L’affaire est partie des réseaux sociaux ce jeudi 5 mars 2020, la police du Nord a annoncé l’ouverture d’une enquête pour des faits présumés d’agression et de viol qui pourraient avoir eu lieu dans la métropole de Lille. La vidéo des faits a été massivement diffusée sur les réseaux sociaux.

Une agression diffusée sur les réseaux sociaux

La vidéo, publiée sur le réseau social Snapchat, montre un jeune homme, ressemblant à un adolescent, qui s’en prend à un individu plus âgé. La victime est frappée à plusieurs reprises et aurait ensuite été contrainte de faire une fellation à son agresseur.

La vidĂ©o a ensuite Ă©tĂ© publiĂ©e et partagĂ©e massivement sur d’autres rĂ©seaux sociaux, invitant les internautes Ă  retrouver l’identitĂ© de l’agresseur afin de le « punir ». Cette vidĂ©o a fait l’objet de plusieurs signalements, la police nationale du Nord a rapidement rĂ©agi en faisant un signalement Ă  « Pharos » pour faire disparaĂ®tre la vidĂ©o et a ouvert une enquĂŞte pour les faits d’agression et de viol. Dans un Tweet la compte officiel de la police nationale du nord a indiquĂ©, « Merci Ă  tous de ne pas relayer cette vidĂ©o ».

 

Ă€ Lire :  🇫🇷 France : Retour Ă  l'Ă©cole sur la base du volontariat et pas de dĂ©confinement par rĂ©gion

Car depuis, l’identité présumée de l’agresseur a été divulguée sur internet et les autorités craignent des actes punitifs.