🇫🇷 Nancy : Une institutrice accusĂ©e d’avoir violĂ© ses deux filles de 5 et 7 ans. Son mari et son amant placĂ©s Ă©galement en dĂ©tention provisoire

Illustration ©️Pixabay

Ă€ Nancy, une institutrice est accusĂ©e d’avoir violĂ© ses deux filles de 5 et 7 ans. Son mari et son amant ont Ă©tĂ© placĂ©s en dĂ©tention provisoire Ă©galement.

Ses Ă©lèves vont ĂŞtre entendus par les enquĂŞteurs. Ce vendredi, des convocations ont Ă©tĂ© adressĂ©es aux parents concernĂ©s. Pour l’heure, aucun Ă©lĂ©ment ne laisse Ă  penser que l’enseignante s’en soit prise Ă  ses Ă©lèves.

Pour l’heure les auditions seront effectuĂ©es par simple prĂ©caution. Elles ont Ă©tĂ© dĂ©cidĂ©es par un juge d’instruction chargĂ© de l’affaire.

La femme avait été placée en détention provisoire fin novembre 2019, son mari et son amant ont été écroués à l’issue de leur garde à vue et mis en examen pour « viols et agressions sexuelles incestueux sur mineures de moins de 15 ans » et « corruption de mineurs » en ce qui concerne l’institutrice et son mari et pour complicité en ce qui concerne l’amant.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Perpignan : il saute au cou du surveillant pour l'Ă©trangler

En fĂ©vrier 2020, Elle avait fait une tentative de suicide Ă  Nancy. Elle avait confiĂ© Ă  un à un interne de l’hĂ´pital, lui disant s’être, sous la pression de son amant, « filmĂ©e en train de faire des actes de nature sexuelle sur ses deux enfants », a expliquĂ© le procureur de la RĂ©publique de Nancy.

L’enquête préliminaire ouverte à la suite de ces confessions a abouti au placement en garde à vue en novembre de la femme et de l’amant, qui a reconnu avoir reçu les vidéos pédopornographiques, mais a accusé le mari d’avoir aussi commis des actes sexuels sur ses enfants, ce que ce dernier, interpellé à son tour, a nié.