🇫🇷 Fresnes : L’histoire d’amour en prison se termine très mal pour l’infirmière psychiatrique

© actupenit.com

Une infirmière psychiatrique qui travaillait au centre pénitentiaire de Fresnes a été jugé ce lundi pour avoir, par amour pour un détenu, introduit une quantité importante de cannabis dans la prison.

Selon les juges du tribunal de CrĂ©teil, âgĂ©e de 41 ans, l’infirmière a fait entrer « Entre 10 et 15 kg » Ă  raison de « deux Ă  trois livraisons par semaine ». Comme le relate Le Parisien, les deux amants se rencontrent Ă  la fin de l’annĂ©e 2017. Le dĂ©tenu lui rend visite pour qu’elle l’aide dans son addiction au crack. Mais peu Ă  peu, le soutien change de camp. « Je n’étais pas très bien Ă  l’époque. J’étais isolĂ©e de ma famille et je me suis mise Ă  lui parler de ma vie privĂ©e. A un moment, ce n’était plus professionnel. On ne se voyait que pour discuter. » Et pour s’aimer. « Vous Ă©tiez en couple ? » demande le juge. L’infirmière n’hĂ©site pas. « Oui ».

Ă€ Lire :  🇬🇫 Guyane: Un deuxième Ă©vadĂ© de la prison s’est rendu

Ce lundi soir, le tribunal a condamné l’infirmière Ă  quatre ans de prison avec sursis. Elle ne pourra plus travailler dans une prison. Le dĂ©tenu a quant Ă  lui Ă©copĂ© de 5 ans ferme. Deux autres dĂ©tenus impliquĂ©s dans cette affaire ont pris deux ans ferme. RĂ©pondant Ă  une question des juges, et aujourd’hui ? L’infirmière rĂ©pond « Je n’ai plus de relations avec lui ».