🇫🇷 Montpellier : Faute de procès, deux dĂ©tenus accusĂ©s d’homicides, libĂ©rĂ©s de prison

illustration © actupenit

Deux dĂ©tenus incarcĂ©rĂ©s depuis 2016, l’un pour un meurtre, l’autre pour un assassinat, ont Ă©tĂ© libĂ©rĂ©s faute de procès. La cour d’assises de l’HĂ©rault est saturĂ©e jusqu’Ă  2021. Il Ă©tait impossible de programmer une date de procès. De ce fait, la cour d’appel a estimĂ© que leur dĂ©tention provisoire dĂ©passait les dĂ©lais raisonnables. 

Les faits sont pourtant extrĂŞmement graves. les deux hommes encourent une peine de 30 ans pour l’un et la rĂ©clusion criminelle Ă  perpĂ©tuitĂ© pour l’autre. Ahmed Bakiri, 49 ans avait Ă©tĂ© Ă©crouĂ© le 12 mars 2016 après avoir abattu un homme de plusieurs balles sur le parking de la clinique Saint-Jean Ă  Montpellier.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Emmanuel Macron annonce sa dĂ©cision pour le dĂ©filĂ© de la PĂ©nitentiaire au 14 juillet

Alexandre Petremann, 26 ans, incarcĂ©rĂ© le 14 fĂ©vrier 2016 avait assassinĂ© l’ancien concubin de sa nouvelle compagne, d’un coup de fusil, après lui avoir tendu un piège pour le faire sortir de sa caravane.

Les cours d’assises de la cour d’appel de Montpellier (Aude, Aveyron, HĂ©rault et PyrĂ©nĂ©es-Orientales) sont totalement saturĂ©es depuis plusieurs annĂ©es, et n’arrivent pas Ă  faire face Ă  l’afflux des procès criminels qu’elles doivent trancher rapporte Midi Libre.

la remise en libertĂ© d’accusĂ©s de faits graves avant tout jugement sont devenus frĂ©quents.