🇫🇷 Disparition d’Estelle Mouzin : Les insoutenables aveux de Michel Fourniret

La fillette avait disparu Ă  l’âge de 9 ans alors qu’elle se trouvait sur le chemin de l’Ă©cole en 2003 Ă  Guermantes en Seine-er-Marne. Le jeudi 5 mars Michel Fourniret a avouĂ© son implication dans sa disparition.

Michel Fourniret est maintenant âgĂ© de 77 ans, il est atteint de la maladie d’Alzheimer. Il avait dĂ©jĂ  laissĂ© entendre lors d’une prĂ©cĂ©dente audition que les enquĂŞteurs feraient bien de chercher le corps de la petite fille « entre l’Ă©cole et le domicile« .  Mais cette fois lors de ses aveux, dix-sept ans après, il aurait fait des dĂ©clarations insupportables comme le relate Midi-Libre.

Ă€ Lire :  đź”´ Coronavirus : Mise Ă  jour de la carte du dĂ©confinement par dĂ©partements ce samedi 2 mai

Il a reconnu ĂŞtre parti « en chasse » ce jour-lĂ  avant de confier : « C’est bien moi, mais vous ne la retrouverez jamais. Je ne sais plus. Vous trouverez peut-ĂŞtre, mais ma mĂ©moire est malade…”

« J’aimais bien les bords de Marne, il y avait de jolies maisons sur les berges et les petites filles qui sortaient de l’école. Je les regardais… » Il aurait ensuite prĂ©cisĂ© : « Je suivais ces petites filles du regard jusqu’Ă  leur maison. Beaucoup marchaient seules. C’Ă©tait tentant.« 

Il a aussi qualifié Estelle Mouzin de « beau petit sujet » : « Oui, celle-là, c’est moi. J’ai bien joué…«