đź”´ Prisons : Plusieurs cas de coronavirus dans les prisons françaises. La situation s’aggrave

© actupenit.com

Selon nos informations, après des cas de contamination au coronavirus Ă  Fresnes, c’est maintenant d’autres Ă©tablissements pĂ©nitentiaires qui sont concernĂ©s.

Ă€ Fresnes, trois cas ont Ă©tĂ© recensĂ©s ces derniers jours, un dĂ©tenu et deux infirmières ont Ă©tĂ© testĂ©s positifs au Covid-19. En ce dĂ©but d’après-midi, nous apprenons qu’un surveillant du centre pĂ©nitentiaire de Valence a Ă©tĂ© testĂ© positif au coronavirus. Par ailleurs, sur la structure de Paris-la-SantĂ©, un dĂ©tenu est suspectĂ© d’ĂŞtre contaminĂ©. Selon nos informations, il a Ă©tĂ© placĂ© seul en cellule au niveau du quartier d’isolement.

La situation dans les prisons françaises s’aggrave. Pour l’heure, très peu d’Ă©tablissements pĂ©nitentiaires ont pris des dĂ©cisions de restriction totale, Pire encore, selon le syndicat FO PĂ©nitentiaire, certains Ă©tablissements continuent de fonctionner sans aucune mesure de sĂ©curitĂ©, malgrĂ© une note du 15 mars 2020 de la direction de l’administration pĂ©nitentiaire qui Ă©dite les initiatives Ă  prendre localement afin de contrer la prolifĂ©ration du virus Covid-19 dans les dĂ©tentions mĂ©tropolitaines et d’Outre-Mer.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Saint-Maur : Balance, lames de rasoir et cannabis dans la cellule

Pour le syndicat, le personnel, tout comme la population pĂ©nale sont en danger. Et cette situation ne peut pas durer. Il rĂ©clame alors un confinement total des prisons françaises. «  l’arrĂŞt pur et simple de toutes les activitĂ©s et des parloirs dans les Ă©tablissements de mĂ©tropole et d’Outre-Mer doit ĂŞtre imposĂ© ainsi que la limitation des dĂ©placements au strict minimum des dĂ©tenus, la gestion « portes fermĂ©es » doit ĂŞtre la règle ! Un plan de dĂ©ploiement de matĂ©riel de protection (masques et gel hydroalcoolique) doit ĂŞtre effectif pour l’ensemble des personnels exerçant leurs missions. La direction de l’Administration PĂ©nitentiaire doit aussi recenser immĂ©diatement tous les personnels ayant une situation de santĂ© Ă  risque afin de les protĂ©ger, comme l’a demandĂ© le PrĂ©sident de la RĂ©publique jeudi dernier. »