🇫🇷 Coronavirus : Des détenus témoignent de la vie en prison depuis le confinement

© actupenit.com

Depuis l’annonce du confinement par le PrĂ©sident de la RĂ©publique, de nombreuses mesures ont Ă©galement Ă©tĂ© prises dans les prisons par le ministère de la justice.

Les journalistes de France Inter ont joint par tĂ©lĂ©phone des dĂ©tenus et ceux-ci se sont confiĂ©s sur leurs inquiĂ©tudes et la tension qui s’installe dans les prisons françaises depuis la mise en place de mesures restrictives face au Covid-19. Un dĂ©tenu de la maison d’arrĂŞt de Fleury-MĂ©rogis explique qu’afin d’éviter les crispations, la direction de la prison a augmentĂ© le nombre de promenade puis explique “Aller au parloir, c’est un rĂ©confort. On voit sa famille, on prend des nouvelles. Et lĂ , je n’ai plus le droit d’aller voir ma femme, mes enfants. C’est très très dur.”

Ă€ Lire :  🇫🇷 CondĂ©-sur-Sarthe : JugĂ© en appel pour violences envers des surveillants et apologie du terrorisme, un dĂ©tenu voit sa peine rĂ©duite...

Un autre dĂ©tenu incarcĂ©rĂ© Ă  la maison d’arrĂŞt de Villepinte explique lui, que sa sĹ“ur est contaminĂ©e par le Coronavirus et qu’il se sent impuissant et isolĂ©. Il affirme que la tension a montĂ© d’un cran “LĂ , ça va vraiment basculer dans une petite guerre Ă  l’intĂ©rieur de la prison. Il y a dĂ©jĂ  eu des tensions, des gens qui criaient, tapaient sur les portes ».

Enfin pour lui, la situation risque d’aller en empirant car « 80% des dĂ©tenus font entrer leur cannabis au parloir ». L’Ă©puisement des rĂ©serves de cannabis des dĂ©tenus risque de très vite devenir source de tensions importantes.

Comme ce jeudi après-midi, chaque jour amène son lot d’incidents dans les prisons. De nombreux refus de rĂ©intĂ©grer Ă  l’issue des promenades sont notamment Ă  dĂ©plorer.