🦠 Élections Municipales: Une semaine après le premier tour, des assesseurs et présidents de bureau de vote positifs au Coronavirus

illustration Wikipédia

Une semaine après le déroulement du premier tour des élections municipales, plusieurs personnes mobilisées pour tenir les bureaux de vote ont annoncé être positives au coronavirus.

C’est le cas dans les villes de Billom (Puy-de-DĂ´me), Montmagny et Franconville (Val d’Oise). Ces trois personnes ont choisi d’alerter leurs habitants par des messages publiĂ©s sur les rĂ©seaux sociaux. Elles recommandent ainsi aux personnes qui ont frĂ©quentĂ© les bureaux de vote concernĂ©s de surveiller leur Ă©tat de santĂ©.

 

Il y a une semaine, de nombreuses personnalitĂ©s, politiques, mĂ©diatiques et scientifiques, s’Ă©taient opposĂ©es au dĂ©roulement du scrutin et appelaient Ă  son report en raison de la crise du coronavirus.

Ă€ Lire :  đź”´ Coronavirus : le gouvernement autorise la prescription de chloroquine en traitement du Covid-19

Paul Hatte, prĂ©sident d’un lieu de vote dans le XVIIe arrondissement de Paris se dit «hypocondriaque», estime avoir Ă©tĂ© «très prĂ©cautionneux dans le bureau de vote» et avoir respectĂ© tous les gestes recommandĂ©s par le gouvernement. «J’ai les mains complètement abimĂ©es Ă  force de les avoir nettoyĂ©es dimanche», raconte-t-il en prĂ©cisant qu’il a vu passer «606 Ă©lecteurs» dans son bureau de vote.

Si dimanche dernier il ne se disait pas particulièrement inquiet, aujourd’hui, il regrette la tenue du processus Ă©lectoral : «combien de gens qui ont tenu des bureaux vont-ils ĂŞtre malades ? Est-ce que ca valait le coup ?», questionne-t-il. «Si j’avais mieux Ă©tĂ© informĂ©, je n’aurais pas tenu de bureau», conclut-il. Source Cnews.fr