đŸ‡«đŸ‡· Coronavirus Toulouse : Une soixantaine de policiers municipaux rappelĂ©s. Leur confinement n’aura durĂ© que cinq jours.

AprÚs avoir été confinés la semaine derniÚre suite à des suspicions de COVID-19 chez certains de leurs collÚgues, une soixantaine de policiers municipaux ont été rappelés par la mairie de Toulouse aprÚs seulement cinq jours de confinement.

Comme le relate La DĂ©pĂȘche, Ă  la mairie de Toulouse on explique « Ils remplissent une mission essentielle Ă  la nation. Nous leur avons donc demandĂ© de reprendre leur activitĂ© s’ils ne prĂ©sentent aucun symptĂŽme ». Une dĂ©cision surprenante de raccourcir la pĂ©riode de confinement de 14 Ă  5 jours sachant que les infectĂ©s peuvent ĂȘtre asymptomatiques et contagieux Ă  la fois.

Dans le quotidien rĂ©gional, un policier explique « Le plus inquiĂ©tant, c’est que nous pouvons ĂȘtre contaminĂ©s sans le savoir. Le virus peut donc circuler entre mes Ă©quipiers et la population que l’on croise ». « Les agents mis en quarantaine ont Ă©tĂ© informĂ©s verbalement par leur hiĂ©rarchie qu’une note de service Ă©tait en cours d’élaboration. En l’attente de celle-ci, les policiers devaient reprendre leur activitĂ©. Il ne peut ĂȘtre acceptable de voir de tels agissements, qui mettent en danger nos collĂšgues ».

Jean-Luc Moudenc, le maire de la ville, a pris cette dĂ©cision notamment par l’urgence de la situation, en perdant prĂšs de 20 % de leurs effectifs en quelques jours, les policiers municipaux non-contaminĂ©s sont dĂ©bordĂ©s par l’activitĂ©. D’autant plus qu’ils sont dĂ©sormais assermentĂ©s pour Ă©tablir des procĂšs-verbaux en cas de non-respect du confinement.