🇫🇷 Reims : Il donne rendez-vous Ă  des policiers afin de les tuer et fonce sur eux armĂ© d’un couteau

illustration © Quentin Mercier

L’homme a Ă©tĂ© placĂ© en dĂ©tention provisoire et devrait comparaĂ®tre le 30 avril pour menaces de mort et violences avec arme sur personne dĂ©positaire de l’autoritĂ© publique.

Le 24 mars dernier, vers 23 heures Ă  Reims, les policiers municipaux reçoivent un appel d’un homme qui leur donne rendez-vous sur la place d’Erlon, dans les trentes minutes pour « tuer du flic ». L’homme au tĂ©lĂ©phone est complètement ivre. Il se dĂ©clare schizophrène, sous traitement mais a cessĂ© de prendre ses mĂ©dicaments.

L’appel a Ă©tĂ© retracĂ© par les policiers municipaux qui ont immĂ©diatement averti la police nationale. Les forces de l’ordre se sont rendues chez le forcenĂ© en prenant toutes les prĂ©cautions nĂ©cessaires. L’homme se trouvait devant son domicile Ă  l’arrivĂ©e des policiers. Il a immĂ©diatement pris la fuite et a disparu Ă  l’intĂ©rieur de son logement. Sa concubine a laissĂ© entrer les forces de l’ordre en confirmant aux agents que son compagnon n’Ă©tait vraiment « pas bien dans sa tĂŞte ».

Ă€ Lire :  🇫🇷 Seine-Saint-Denis: Une interpellation dĂ©gĂ©nère, un policier gravement blessĂ© !

L’homme Ă©tait retranchĂ© dans la chambre, armĂ© d’un couteau avec lequel il s’est prĂ©cipitĂ© sur les fonctionnaires en menaçant de les tuer. Il sera maĂ®trisĂ© Ă  l’aide d’un pistolet Ă  impulsions Ă©lectriques. Ă‚gĂ© de 23 ans, il prĂ©sente un casier judiciaire lourd de 18 condamnations, notamment pour des vols et des violences. PlacĂ© en dĂ©tention provisoire il comparaĂ®tra le 30 avril prochain devant le tribunal relate l’Union.