🦠 Prisons : Les détenus fabriquent des masques pour les soignants et les surveillants pénitentiaires

140 dĂ©tenus mobilisĂ©s dans huit prisons de l’hexagone fabriquent actuellement des masques qui seront distribuĂ©s aux personnels soignants ainsi qu’aux services du ministère de la justice.

Ils sont tous volontaires et payés pour fabriquer des masques de protection. Les premières livraisons sont prévues en début de semaine prochaine.

L’atelier de la prison d’Arles qui habituellement fabrique les uniformes des surveillants pĂ©nitentiaires a stoppĂ© sa production pour fabriquer des masques. Tout comme la prison de Moulin, Rennes et Val-de-Reuil qui sont Ă©galement en action. Les prisons de Saint-Martin-de-RĂ©, Valence, Muret et Châteauroux vont se mettre Ă  en fabriquer Ă  partir de la semaine prochaine.

Ă€ Lire :  🇫🇷Caen: Tabagisme passif pour un ex-dĂ©tenu l’Etat condamnĂ© a lui verser 2450€

Les masques fabriquĂ©s ont Ă©tĂ© testĂ©s, ils prĂ©sentent un niveau de protection suffisant selon Albin Heuman, directeur de l’agence du travail d’intĂ©rĂŞt gĂ©nĂ©ral et de l’insertion professionnelle des personnes placĂ©es sous main de justice. Ils seront envoyĂ©s aux soignants des hĂ´pitaux de Paris et de Lyon (RhĂ´ne), ainsi qu’aux surveillants de prison, aux agents de la protection judiciaire de la jeunesse et aux services judiciaires.

Ă€ la prison de Val-de-Reuil, l’objectif est de sortir 600 masques par jour. Les masques seront en tissu, anti-projection et lavables rapporte le journal Le Parisien.