đź”´ Coronavirus : Le prĂ©sident Philippin donne l’ordre aux forces de l’ordre de « tuer » ceux qui ne respecteraient pas le confinement

capture Twitter @rapplerdotcom

La dĂ©cision est pour le moins radicale, Rodrigo Duterte, le prĂ©sident Philippin, a donnĂ© des consignes strictes aux forces de l’ordre de son pays concernant le confinement dans son pays.

En effet, alors que l’épidĂ©mie de coronavirus frappe les Philippines et qu’il a placĂ© la capitale Manille en confinement il y a une quinzaine de jours, l’homme politique s’est montrĂ© intransigeant contre ceux qui ne respecteraient pas les mesures mises en place pour combattre l’Ă©pidĂ©mie.

C’est ainsi que lors d’une allocution tĂ©lĂ©visĂ©e, il a tout simplement affirmĂ© qu’il avait donnĂ© comme consigne aux forces de l’ordre de « tuer » ceux qui ne respecteraient pas le confinement et les forces de l’ordre.

Ă€ Lire :  đź”´ Clermont-Ferrand : Affrontements avec les forces de l'ordre lors d'une fĂŞte d'anniversaire qui dĂ©gĂ©nère

Comme le relate Le Parisien, Rodrigo Duterte a aussi dĂ©claré « Cela empire. Alors, une nouvelle fois, je vous fais part de la gravitĂ© du problème et vous devez Ă©couter. Mes ordres Ă  la police et Ă  l’armĂ©e […], s’il y a des troubles et qu’il y a une possibilitĂ© qu’ils ripostent, avec un risque pour vos vies : tuez-les par balle ».

Il a également expliqué que toute maltraitance contre le personnel médical était un crime grave qui ne serait pas toléré. « Est-ce bien compris ? Morts. Au lieu de causer des troubles, je vous enterrerai ».