⚫️ Coronavirus : Un décès et plusieurs contaminations. Les mesures à la préfecture de police de Paris étaient-elle suffisantes ?

©️ Sicom-urgence.fr

Après l’annonce par la préfecture de police de Paris de la mort de l’un de ses fonctionnaires et plusieurs cas de contamination, une question se pose, a-t-elle sous-estimé le risque pour ses agents ?

Comme le relate FranceInfo, le malaise est palpable à la préfecture de police de Paris après le décès du fonctionnaire, âgé de 56 ans et père de quatre enfants, le 26 mars dernier. La victime était chargée de mettre à jour et de numériser les dossiers des étrangers présents sur le territoire français. À ce titre, il se déplaçait dans les étages pour récupérer des dossiers, puis il les rendait à ses collègues. Il était donc en contact régulier avec eux.

À Lire :  🇫🇷 Un bateau de pêche accroche une bombe dans ses filets. Les plongeurs démineurs interviennent

Dès le 13 mars, une collègue de la victime présente des symptômes du Coronavirus. Le 16 mars, un deuxième agent fait un malaise, les guichets continuent pourtant de fonctionner, sans que le personnel dispose de gel hydroalcoolique, contrairement à d’autres services. Certains employés doivent apporter leurs propres flacons.

Aujourd’hui, parmi la vingtaine d’employés qui travaillent dans ce bureau de la préfecture de police, on a enregistré un décès, et cinq personnes présentent des symptômes concordants avec ceux du Covid-19. L’une a été testée positif, les autres, n’ayant pas fait l’objet d’une hospitalisation, ne sont considérées que comme des cas suspects.