đŸ‡«đŸ‡· Tour-du-Pin : La gendarmerie taguĂ©e suite Ă  l’interpellation d’un homme. Insultes, croix gammĂ©es, sigles SS (Photos)

La gendarmerie de Tour-du-Pin dans l’IsĂšre a Ă©tĂ© la cible de nombreux tags insultants, de croix gammĂ©es et de sigles SS. Certaines inscriptions font rĂ©fĂ©rence Ă  l’interpellation d’un homme qui a Ă©tĂ© condamnĂ© pour des violences sur gendarmes, ce vendredi.

Les tags ont Ă©tĂ© dĂ©couverts dans la nuit de samedi Ă  dimanche par les militaires au retour d’une patrouille. Le ou les auteurs ont Ă©galement taguĂ© une voiture sĂ©rigraphiĂ©e et d’autres vĂ©hicules stationnĂ©s Ă  proximitĂ© de la gendarmerie.

Des tags faisaient rĂ©fĂ©rence Ă  une interpellation d’un individu survenue la veille non loin de la brigade. Les gendarmes avaient Ă©tĂ© victimes d’un guet-apens le jeudi soir quand une dizaine de jeunes s’en Ă©taient violemment pris Ă  eux en leur jetant des pierres ainsi que des bouteilles en verre.

L’homme interpellĂ© avait Ă©tĂ© jugĂ© en comparution immĂ©diate ce vendredi. Il avait Ă©copĂ© d’une peine de 8 mois de prison dont quatre mois de sursis. Il avait tout de mĂȘme Ă©chappĂ© Ă  l’incarcĂ©ration.

À Lire :  đŸ‡«đŸ‡· Tarascon: Un dĂ©tenu agresse deux surveillants au quartier d'isolement de la prison

Une enquĂȘte a Ă©tĂ© ouverte pour « dĂ©gradations de biens d’utilitĂ© publique en rĂ©union » et « dĂ©gradations en rĂ©union ». elle a Ă©tĂ© confiĂ©e Ă  la brigade de recherches de La Tour-du-Pin. Les enquĂȘteurs pourront exploiter les images de vidĂ©osurveillance pour tenter d’identifier les auteurs de cet acte.