đŸ‡«đŸ‡· Évreux : En plein confinement, des rodĂ©os Ă  moto sont organisĂ©s en pleine ville aprĂšs l’interpellation d’un jeune. Deux policiers blessĂ©s

Capture Facebook

Ce dimanche, un homme ĂągĂ© de 28 ans a Ă©tĂ© interpellĂ© dans le cadre des mesures de confinement. L’homme ne respectait pas les mesures et Ă©tait en possession de rĂ©sine de cannabis. Quelques minutes plus tard, de nombreux individus se sont rassemblĂ©s dans le quartier e la Madeleine Ă  Évreux.

Des rodĂ©os sauvages ont dĂ©butĂ© dans le quartier. Des feux d’artifice ont Ă©taient tirĂ©s.

Tout a dĂ©butĂ© vers 15h40 lors du contrĂŽle d’un individu qui s’est soldĂ© par son interpellation. L’homme bien connu des services de police ne disposait pas d’attestation dĂ©rogatoire de dĂ©placement et Ă©tait en possession de cannabis. Pendant son interpellation, l’homme s’est violemment rebellĂ©.

À Lire :  🔮 ALERTE ENLÈVEMENT : La mĂšre retrouvĂ©e. Mais la fillette est toujours portĂ©e disparue.

Deux policiers seront blessĂ©s. Ils se verront attribuer 8 et 15 jours d’ITT (IncapacitĂ© totale de travail).

« Cette situation a gĂ©nĂ©rĂ© l’hostilitĂ© d’un petit groupe d’individus qui a cherchĂ© Ă  provoquer la police par des rodĂ©os motos et en usant de quelques feux d’artifice jusqu’en tout dĂ©but de soirĂ©e », explique la prĂ©fecture de l’Eure dans un communiquĂ©. « Ce sont des tirs de mortier en direction des camĂ©ras de vidĂ©oprotection jusqu’à 22h30, 23 heures », prĂ©cise l’adjoint au maire d’Évreux en charge de la sĂ©curitĂ©, Nicolas Gavard-Gongallud.

Sur les réseaux sociaux, on peut voir un rassemblement de plusieurs individus sur des motos dans le quartier de la Madeleine.