đź”´ Villeneuve-la-Garenne : La vĂ©ritĂ© sur l’accident entre le motard sans casque et les policiers

Capture Twitter

Dans la nuit de samedi à dimanche, des émeutes ont éclaté dans un quartier de Villeneuve-la-Garenne, en banlieue parisienne, suite à un accident impliquant la police et un jeune en motocross.

Nous en savons plus sur l’accident qui fait polĂ©mique depuis samedi soir. Alors que sur les vidĂ©os qui tournent sur les rĂ©seaux sociaux, les pseudos reporters de terrain criaient Ă  la bavure policière.

La préfecture de police de Paris à diffusé un communiqué de presse. Les fait y sont relatés avec précisions.

Le samedi 18 avril 2020 Ă  21h50, Ă  l’angle de l’avenue de Verdun et de la rue Manet, les policiers des Hauts-de-Seine, se trouvant Ă  l’arrĂŞt au feu rouge, ont remarquĂ©, après l’avoir croisĂ© une première fois en sens opposĂ©, l’arrivĂ©e, par l’arrière, d’un motocycliste non casquĂ©, circulant Ă  vive allure, sur une moto cross non homologuĂ©e.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Le policier Guillaume Lebeau co-fondateur de Mobilisation des Policiers en Colère obtient sa mutation

Voulant procĂ©der Ă  son contrĂ´le, l’Ă©quipage a ouvert la portière avant-droite. Le motard, manquant de renverser le chef de bord, a heurtĂ© ladite portière du vĂ©hicule de police pour finir sa course dans un poteau.

PrĂ©sentant une plaie hĂ©morragique Ă  la jambe et une fracture ouverte du fĂ©mur, il a Ă©tĂ© pris en charge par les policiers sur place, qui lui ont immĂ©diatement prodiguĂ© les premiers soins, puis par le service mobile d’urgence et de rĂ©animation, et a Ă©tĂ© conduit en milieu hospitalier sans pronostic vital engagĂ©.

Suite Ă  cet accident, une cinquantaine d’individus s’est regroupĂ©e. Les policiers, et leurs renforts, ont dès lors Ă©tĂ© la cible de divers jets de projectiles avant que la situation ne redevienne calme aux environs de minuit.

Des mĂ©diateurs sont dĂ©ployĂ©s par la commune de Villeneuve-la-Garenne dès aujourd’hui et le prĂ©fet des Hauts-de-Seine a mobilisĂ© les dĂ©lĂ©guĂ©s pour les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Une enquête a été confiée par le parquet de Nanterre à la Sûreté Territoriale des Hauts-de- Seine.