đź”´ Villeneuve-la-Garenne : Nouveaux incidents cette nuit contre les forces de l’ordre suite Ă  l’accident de moto

Capture twitter RĂ©my Buisine

De nouvelles tensions avec les forces de l’ordre ont éclaté cette nuit à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine), où un accident de moto impliquant la police avait provoqué la veille de premières échauffourées avec les habitants.

Alors que la France est en pleine période de confinement lié au Covid-19, un important dispositif policier a été déployé dans la nuit de dimanche à lundi où des feux d’artifice continuaient d’être tirés et où du mobilier urbain et des voitures ont été incendiés.

Les échauffourées ont commencé vers minuit et ont duré pendant une heure. Plusieurs incendies ont été déclenchés, notamment sur des véhicules, et de nombreux feux d’artifice ont été tirés par plusieurs individus. Rapidement, des policiers, ainsi que des pompiers, sont arrivés sur place. Les forces de l’ordre ont riposté avec des gaz lacrymogènes. Le calme est finalement revenu aux alentours de 2 heures.

Ces incidents font suite Ă  l’accident de moto qui s’est produit la veille. Le samedi 18 avril 2020 Ă  21h50, Ă  l’angle de l’avenue de Verdun et de la rue Manet, les policiers des Hauts-de-Seine, se trouvant Ă  l’arrĂŞt au feu rouge, ont remarquĂ©, après l’avoir croisĂ© une première fois en sens opposĂ©, l’arrivĂ©e, par l’arrière, d’un motocycliste non casquĂ©, circulant Ă  vive allure, sur une moto cross non homologuĂ©e.

Ă€ Lire :  🚨 Marseille: Un policier municipal blesse par balle un chauffard qui lui fonce dessus !

Voulant procéder à son contrôle, l’équipage a ouvert la portière avant-droite. Le motard, manquant de renverser le chef de bord, a heurté ladite portière du véhicule de police pour finir sa course dans un poteau.

Présentant une plaie hémorragique à la jambe et une fracture ouverte du fémur, il a été pris en charge par les policiers sur place, qui lui ont immédiatement prodigué les premiers soins, puis par le service mobile d’urgence et de réanimation, et a été conduit en milieu hospitalier sans pronostic vital engagé.

Suite à cet accident, une cinquantaine d’individus s’est regroupée. Les policiers, et leurs renforts, ont dès lors été la cible de divers jets de projectiles avant que la situation ne redevienne calme aux environs de minuit.

Des médiateurs sont déployés par la commune de Villeneuve-la-Garenne dès aujourd’hui et le préfet des Hauts-de-Seine a mobilisé les délégués pour les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête sur « l’ensemble des faits de l’accident » et sur les faits d’outrages et menaces de mort sur les policiers, a précisé le parquet.