đŸ‡«đŸ‡· Haute-Loire : MĂ©content de devoir arrĂȘter son barbecue entre amis pendant le confinement, il tire sur le vĂ©hicule de gendarmerie

La soirĂ©e barbecue entre amis pendant le confinement ne s’est pas passĂ© comme prĂ©vu samedi soir.

Quatre gendarmes du PSIG d’Yssingeaux sont intervenus au domicile d’un habitant de Saint-Pal-de-Mons en Haute-Loire aprĂšs avoir Ă©tĂ© appelĂ©s par le voisinage pour faire cesser un tapage nocturne.

Sur place les gendarmes ont constatĂ© que deux couples d’amis participaient Ă  un barbecue ben arrosĂ© avec de la musique bien forte. Le propriĂ©taire ĂągĂ© de 30 ans semblait bien ivre alors qu’il Ă©tait sous le coup d’une obligation de soins pour une addiction Ă  l’alcool aprĂšs une prĂ©cĂ©dente peine.

MĂ©content de l’arrivĂ©e des gendarmes, l’homme s’est montrĂ© trĂšs agressif, a-t-elle point qu’un militaire devra faire usage de son pistolet Ă  impulsions Ă©lectriques. Dans la foulĂ©e, son ami lui retirera les ardillons projetĂ©s par l’arme du gendarme, le libĂ©rant des impulsions Ă©lectriques.

L’homme s’est enfui vers sa grange. Sa compagne a alors averti les gendarmes « Partez vite, il va chercher le fusil ! ». Les militaires sont retournĂ©s dans leur vĂ©hicule se disant que l’opĂ©ration Ă©tait terminĂ©e. Alors qu’ils se trouvaient Ă  200 mĂštres de l’habitation, ils ont entendu une dĂ©tonation et ont constatĂ© que leur vĂ©hicule avait Ă©tĂ© impactĂ©, Ă  l’arriĂšre, par une balle de 22 long rifle.

L’homme sera interpellĂ© plus tard et placĂ© en garde Ă  vue. Il sera ensuite jugĂ© en comparution immĂ©diate. il sera condamné à deux ans de prison dont un an avec sursis probatoire.

La peine d’un an de prison ferme sera amĂ©nagĂ©e. En outre, il devra verser 800 euros de dommages et intĂ©rĂȘts pour les deux gendarmes qui se sont constituĂ© partie civile explique Actu17.