đź”´ Coronavirus : L’armĂ©e confirme avoir acquis de la chloroquine « un achat de prĂ©caution »

Illustration ©️Pxhere

Une vidéo publiée jeudi sur les réseaux sociaux montre une livraison de barils étiquetés comme étant du phosphate de chloroquine, avec des drapeaux chinois et français.

InterrogĂ©, le ministère des armĂ©es a confirmĂ© ce vendredi avoir achetĂ© Ă  la Chine de la chloroquine. « Dans le contexte de fortes tensions des approvisionnements de matières premières Ă  usage pharmaceutique, le ministère des ArmĂ©es a rĂ©alisĂ© un achat de prĂ©caution, si jamais la chloroquine se rĂ©vĂ©lait validĂ©e par les autoritĂ©s de santĂ© comme Ă©tant utile pour lutter contre le Covid-19″, a dĂ©taillĂ© l’armĂ©e.

Ă€ Lire :  đź”´ Après avoir appelĂ© les entreprises privĂ©es Ă  le faire l'Etat dĂ©cide Ă  son tour de verser une prime exceptionnelle aux fonctionnaires

Comme le relate Franceinfo, cet achat peut paraĂ®tre prĂ©maturĂ©e alors mĂŞme que les effets cliniques de la molĂ©cule ne sont pas encore connus. Cette commande « ne prĂ©juge en rien de l’efficacitĂ© de la molĂ©cule », rĂ©pond le cabinet de la ministre Florence Parly, tout en dĂ©clarant qu’il suivait l’avis des autoritĂ©s de santĂ©. « Nous faisons plein d’achats de prĂ©caution car c’est notre rĂ´le. »

InterrogĂ© sur d’Ă©ventuelles commandes portant sur d’autres molĂ©cules, le cabinet n’a pas souhaitĂ© rĂ©pondre et « dĂ©voiler ainsi son carnet de commandes ».