🇫🇷 Muret : En plein confinement, l’employĂ© d’Enedis transportait 10 kg de rĂ©sine de cannabis

© Page facebook : Kevin Bonkendorf Photographie

Un commercial d’Enedis a Ă©tĂ© interpellĂ© Ă  Muret par les gendarmes le 1er mai 2020, lors d’un simple contrĂ´le routier.

Dans sa voiture, 9,4 kilos de rĂ©sine de cannabis cachĂ©s dans des sacs-poubelles et 645 € en liquide seront retrouvĂ©s par les militaires. Comme le relate La DĂ©pĂŞche du midi, prĂ©sentĂ© au tribunal correctionnel de Toulouse, la prĂ©sidente s’Ă©tonne,  » Vous gagnez 2000 € par mois, ce qui est plus que correct en dĂ©but de carrière. Qu’est ce qui vous a poussĂ© Ă  faire ça ?  » Le mis en cause assume et explique que c’est une bĂŞtise.

Lorsque les gendarmes rĂ©cupĂ©raient ce butin estimĂ© Ă  plus de 90000 €, le tĂ©lĂ©phone du suspect ne cessait de sonner. Il recevait des messages  d’un « ami ». Il dĂ©signera l’homme comme le commanditaire mais affirme maintenant que c’Ă©tait un mensonge  « J’ai menti. Lui, c’est un copain. J’ai paniquĂ© car j’avais peur des reprĂ©sailles, du coup je l’ai dĂ©signĂ©. Le commanditaire, c’est mon ex-voisin qui se cache Ă  l’Ă©tranger, c’est un ami qui a une influence sur moi ». Pourtant lors de la perquisition Ă  leurs deux domiciles, de la drogue a Ă©tĂ© retrouvĂ©e.

Ă€ Lire :  đź”´ Coronavirus : INCROYABLE, Les policiers reçoivent l'ordre de retirer leur masque sur le terrain

Peu convaincu par ces explications, le procureur de la RĂ©publique a requis 2 ans de prison ferme pour le premier, quatre mois de prison pour l’homme qui Ă©tait suspectĂ© d’ĂŞtre son chef, avant d’ĂŞtre seulement poursuivi pour dĂ©tention de produits stupĂ©fiants. Le transporteur est finalement condamnĂ© Ă  18 mois de prison, dont 6 avec sursis. Son « copain » a Ă©copĂ© de 3 mois ferme, sans mandat de dĂ©pĂ´t.