🇫🇷 Condé-sur-Sarthe : Tensions entre le nouveau directeur et des surveillants de la prison

© actupenit.com

Des surveillants du centre pĂ©nitentiaire de CondĂ©-sur-Sarthe reprochent au nouveau directeur de la prison, Yves Bidet, arrivĂ© le 1er avril dernier, de ne pas avoir « pris la mesure » de l’Ă©tablissement de haute sĂ©curitĂ©.

Les surveillants lui reprochent notamment la nuit du lundi 4 au mardi 5 mai 2020, comme le relate Actu.fr, cette nuit-là, « pour diverses raisons non liées aux deux cas de coronavirus détectés parmi les surveillants de la prison », selon le syndicat Force Ouvrière (FO), seulement huit agents ont pu assurer la surveillance des locaux et des 120 détenus. Habituellement, dans cet établissement de haute sécurité, les équipes de nuit sont composées de seize surveillants.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Paris: L’homme qui a tuĂ© une femme et qui l’a placĂ©e dans une poubelle portait un bracelet Ă©lectronique.

Selon un syndicaliste FO, « Le directeur a simplement indiqué qu’il fallait faire au mieux avec les forces en présence, qu’il fallait croiser les doigts pour qu’il n’arrive rien et qu’il faudrait contacter l’astreinte en cas de problème ». Même son de cloche chez le syndicat UFAP qui selon eux cette attitude témoigne de « l’amateurisme » du nouveau directeur, qui était auparavant à la tête de la prison pour femmes de Rennes.

Toujours selon Actu.fr, si de tels « manquements » venaient à se représenter, les syndicats FO et Ufap assurent qu’ils n’hésiteront pas à « initier une nouvelle mobilisation des personnels » pour demander le départ du directeur.