🔴 Brest : Un détenu incarcéré pour apologie du terrorisme et libéré en raison du COVID-19 à nouveau écroué après une folle course poursuite avec la police

© SICoP - Police nationale Twitter : @PoliceNationale

Un dĂ©tenu ayant bĂ©nĂ©ficiĂ© d’une libĂ©ration anticipĂ©e en raison de la crise sanitaire liĂ©e au COVID-19 ne sera pas restĂ© dehors très longtemps.

En effet, ce mardi , après une course poursuite avec la police, deux individus ont Ă©tĂ© interpellĂ©s. Selon les informations du TĂ©lĂ©gramme , l’un des deux fuyards, un Brestois de 18 ans, Ă©tait encore il y a quinze jours, incarcĂ©rĂ© Ă  la prison de l’Hermitage, Ă  Brest. FichĂ© S pour radicalisation, il Ă©tait Ă©crouĂ© depuis dĂ©but janvier dans une affaire de stupĂ©fiants. Il y avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© dĂ©tenu pour des affaires de violence, et condamnĂ© en 2018 pour apologie du terrorisme.

Ce mardi au volant d’un vĂ©hicule, il refuse de se soumettre Ă  un contrĂ´le de police à Hennebont dans Le Morbihan, et s’engage dans une course poursuite avec les forces de l’ordre. Roulant Ă  plus de 180 km/h, jusqu’à Vannes, la voiture des deux fuyards va percuter une autre voiture, avant de faire plusieurs tonneaux et de finir sa course sur le toit. Très lĂ©gèrement blessĂ©s, ils ont Ă©tĂ© interpellĂ©s sans rĂ©sistance par les motards de la police. Dans sa fuite, l’homme va jeter par la fenĂŞtre une arme de poing qui va terminer sa course dans le radiateur de la moto d’un des policiers fort heureusement sans blesser le fonctionnaire.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Mariage Gilets jaunes de Montluçon: Le mari placĂ© en dĂ©tention aprĂ©s des humiliations sur sa conjointe

Les deux suspects ont été incarcérés. Le conducteur pour refus d’obtempérer aggravé par la mise en danger d’autrui, défaut de permis de conduire, violences sur personne dépositaire de l’autorité publique et transport d’arme de catégorie B et son passager n’est poursuivi que du chef de transport d’arme de catégorie B et écroué en exécution de deux peines.