🇫🇷 CondĂ©-sur-Sarthe : Un visiteur au parloir prit en possession de drogue. La direction le laisse partir pour « ne pas mettre d’huile sur le feu »

Scène surréaliste en centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe ce vendredi 15 mai, jour de reprise des visites aux parloirs suite à la fin du confinement lié au coronavirus.

Alors que les syndicats pĂ©nitentiaires avaient demandĂ© un report d’ouverture des parloirs afin de mieux se prĂ©parer, la direction a refusĂ© en prĂ©cisant que cette rĂ©ouverture Ă©tait une demande nationale et donc non nĂ©gociable.

RĂ©sultat, cette première journĂ©e a Ă©tĂ© un fiasco. Le protocole de nettoyage entre chaque visite a immĂ©diatement montrĂ© ses limites. Il n’y avait pas assez de produits nettoyants. Il faudra donc se contenter d’un gros nettoyage Ă  la fin de la journĂ©e.

Quant aux trafics, eux aussi ils n’ont pas attendu pour reprendre. Lors des rendez-vous, un surveillant a surpris un dĂ©tenu en train de tenter de rĂ©cupĂ©rer de la drogue. Mais pris sur le fait, le visiteur s’empressera de remettre sa substance dans son caleçon.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Christian Ganczarski: Les États-Unis demandent son extradition

ImmĂ©diatement les agents postĂ©s aux parloirs ont averti la direction pour ce dĂ©lit. Mais cette dernière a dĂ©cidĂ©, selon le syndicat, de laisser repartir le visiteur sans lui poser de problèmes. La direction se serait mĂŞme justifiĂ©e en disant qu’il y avait « des consignes donnĂ©es de plus haut et qu’il ne fallait pas mettre de l’huile sur le feu ».

De quoi mettre en rogne le personnel qui dĂ©nonce la direction d’acheter « la paix social » au dĂ©triment de la sĂ©curitĂ©.