🇫🇷 Strasbourg : Une surveillante pĂ©nitentiaire sauve un dĂ©tenu mineur d’un incendie

Illustration Pixabay

Ce mercredi 20 mai 2020, une surveillante de l’Ă©quipe de nuit de la maison d’arrĂŞt de Strasbourg a sans doute Ă©vitĂ© le pire.

Le mercredi 20 mai, vers 21 heures, des dĂ©tenus mineurs se mettent Ă  dĂ©clencher leurs systèmes d’appels pour signaler un incendie. ImmĂ©diatement, la surveillante accompagnĂ©e d’une collègue se rendent sur place et constatent l’incendie en cours.

Le couloir menant au bâtiment C2 Ă©tait rempli de fumĂ©es toxiques. ImmĂ©diatement, elles prennent l’initiative d’alerter leurs collègues et de s’Ă©quiper pour le feu tout en appelant les sapeurs-pompiers.

Une fois Ă©quipĂ©s d’appareils respiratoires isolants, les surveillants ont procĂ©dĂ© Ă  l’extraction du jeune dĂ©tenu de sa cellule en feu. Ce dernier sera rapidement pris en charge par les sapeurs-pompiers et Ă©vacuĂ© vers l’hĂ´pital suite Ă  des brĂ»lures.

Ă€ Lire :  🇫🇷 RĂ©au : le dĂ©tenu qui a agressĂ© sept surveillants, transfĂ©rĂ© Ă  Fleury-MĂ©rogis

Pendant ce temps, les agents procĂ©deront Ă  l’Ă©vacuation des dĂ©tenus mineurs de l’Ă©tage. Ils seront tous examinĂ©s par les sapeurs-pompiers et le SAMU. Les agents seront Ă©galement pris en charge.

Grâce Ă  la rĂ©activitĂ© des agents, aucun autre blessĂ© ne sera Ă  dĂ©plorer. Les sapeurs-pompiers ont Ă©galement fĂ©licitĂ© les surveillants prĂ©sents en expliquant qu’ils avaient sauvĂ© la vie du jeune dĂ©tenu.

Le syndicat réclame à la direction des lettres de félicitations pour les agents intervenants.