đź”´ Paris : CamĂ©lia Jordana s’en prend Ă  des policiers pour dĂ©fendre une dĂ©linquante. (Photo)

© SICoP - Police nationale Twitter : @PoliceNationale

La chanteuse CamĂ©lia Jordana s’en est pris Ă  des policiers ce week-end Ă  Paris. Elle a pris Ă  partie des policiers et dĂ©fendu une dĂ©linquante relate Valeurs Actuelles.

CamĂ©lia Jordana avait pris position contre les forces de l’ordre lors de l’Ă©mission « On n’est pas couché » sur France 2 le 23 mai dernier. Selon les informations de Valeurs Actuelles, cette dernière serait, le week-end dernier intervenu lors d’un contrĂ´le pour usage de stupĂ©fiants.

Dimanche 31 mai, vers 17 heures sur les quais de Seine, Ă  Paris, les policiers Ă©taient Ă  la recherche d’un homme suspectĂ© de multiples agressions, dont une sexuelle et rĂ©cente.

Ce jour-lĂ , deux jeunes femmes sont prises en flagrant dĂ©lit de consommation de cannabis et font donc l’objet d’un contrĂ´le. Mais la situation va dĂ©gĂ©nĂ©rer quand l’une des deux femmes va se montrer violente et va tenter de dĂ©truire la drogue qu’elle avait sur elle. Les forces de l’ordre ont tentĂ© de la maintenir afin de l’interpeller quand des badauds ont commencĂ© les entourer.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Un douanier se retranche dans les locaux des douanes pour dĂ©noncer sa mutation. LE RAID intervient

C’est alors que CamĂ©lia Jordana, qui se trouvait dans l’attroupement s’est dĂ©marquĂ© des autres et, tĂ©lĂ©phone Ă  la main pour filmer la scène, se serait mise Ă  dire aux policiers ĂŞtre choquĂ©e par l’intervention violente. Puis CamĂ©lia Jordana s’est mise Ă  parler Ă  une interpellĂ©e, avant de lui donner ses coordonnĂ©es en Ă©change de celles de sa mère, afin de la prĂ©venir des faits.

A l’arrivĂ©e des renforts, et après la dispersion des badauds, un policier aurait mĂŞme ironisĂ© en disant : « Il ne faut pas qu’elle aille ailleurs que sur Paris centre, parce que sinon, elle va vite faire une crise cardiaque. »