đŸ‡«đŸ‡· Essonne : La vidĂ©o surveillance de la ville dĂ©range le trafic de stupĂ©fiants. Nouvelles dĂ©gradations, une personne interpellĂ©e.

© SICoP - Police nationale Twitter : @PoliceNationale

Les forces de l’ordre sont intervenues dans la nuit de mardi Ă  mercredi Ă  Massy dans l’Essonne.

Il est aux alentours de 00h00 quand les effectifs de police repĂ©rent Ă  l’aide des vidĂ©os surveillance de la ville trois individus munis d’une grande Ă©chelle et d’un marteau s’acharnant sur une camĂ©ra en dĂ©gradant le globe optique Ă  l’aide d’un marteau.

Les policiers vont mettre en place un dispositif afin d’interpeller les auteurs de l’infraction. À leur arrivĂ©e, les individus prennent la fuite Ă  la vue des fonctionnaires mais l’un d’entre eux est interpellĂ© quelques mĂštres plus loin par les effectifs de la Brigade AntiCriminalitĂ© (BAC) de l’agglomĂ©ration de Palaiseau et a Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue au commissariat de Massy.

À Lire :  Lyon : Record pour la PJ qui saisit 2,4 tonnes de cannabis et 1,8 million d'euros

Selon L’unitĂ© SGP Police de l’Essonne, les camĂ©ras qui sont les plus victimes de dĂ©gradations sont celles placĂ©es Ă  des points stratĂ©giques en matiĂšre de dĂ©linquance, points stup, vols, violences. Le syndicat explique que cette nuit c’était avec un marteau mais parfois c’est avec une meuleuse qu’ils dĂ©coupent directement le mĂąt de la camĂ©ra. « Ça coĂ»te chĂšre aux administrĂ©s alors vite des rĂ©ponses pĂ©nales afin d’enlever ce sentiment d’impunitĂ© qu’ils ont ».