đź”´ Fresnes : Depuis plusieurs mois, un voisin de la prison s’en prend aux surveillants et Ă  leurs familles

L’homme a dĂ©jĂ  incendiĂ© une voiture et un vĂ©lo appartenant Ă  des surveillants du centre pĂ©nitentiaire de Fresnes. Il se balade rĂ©gulièrement avec un marteau Ă  la main, il jette des projectiles sur les policiers et insultes tout le monde.

Les surveillants sont Ă  bout. Juste Ă  cotĂ© de leurs rĂ©sidences se trouve un foyer. l’un des voisins multiples les actes de dĂ©linquance depuis le mois d’avril. La semaine dernière, il s’est mis Ă  jeter des projectiles sur des voitures depuis sa fenĂŞtre. Une nouvelle fois placĂ© en garde Ă  vue, il devra comparaĂ®tre devant le tribunal dans les prochains jours.

Il est en attendant placĂ© sous contrĂ´le judiciaire et Ă  l’interdiction de paraĂ®tre Ă  Fresnes. interdiction de dĂ©tenir et de porter une arme et obligation de justifier de dĂ©marches de soins », prĂ©cise le parquet de CrĂ©teil dans les colonnes du Parisien.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Perpignan : Un dĂ©tenu surpris avec un tĂ©lĂ©phone portable tente de le cacher... dans ses fesses

Mais les agents craignent que ce dernier ne suive pas les recommandations du parquet. Fin avril, l’homme avait incendiĂ© le vĂ©hicule d’un surveillant. Lors de son interpellation, il avait jetĂ© des projectiles enflammĂ©s sur les forces de l’ordre.

Selon les surveillants, l’homme qui se balade avec un marteau casse rĂ©gulièrement des voitures. Il jette des dĂ©tritus sur les passants, rien ne l’arrĂŞte. Après chaque arrestation, il revient sur place quitte mĂŞme Ă  s’introduire par effraction dans la rĂ©sidence en utilisant une pince coupante.

« Si jamais un Ă©vĂ©nement grave a lieu Ă  la rĂ©sidence ou Ă  l’encontre d’un personnel pĂ©nitentiaire, je dĂ©poserai plainte contre le prĂ©fet et la maire de Fresnes », menace CĂ©dric Boyer du syndicat FO pĂ©nitentiaire.