đź”´ Fresnes : Depuis plusieurs mois, un voisin de la prison s’en prend aux surveillants et Ă  leurs familles

L’homme a dĂ©jĂ  incendiĂ© une voiture et un vĂ©lo appartenant Ă  des surveillants du centre pĂ©nitentiaire de Fresnes. Il se balade rĂ©gulièrement avec un marteau Ă  la main, il jette des projectiles sur les policiers et insultes tout le monde.

Les surveillants sont Ă  bout. Juste Ă  cotĂ© de leurs rĂ©sidences se trouve un foyer. l’un des voisins multiples les actes de dĂ©linquance depuis le mois d’avril. La semaine dernière, il s’est mis Ă  jeter des projectiles sur des voitures depuis sa fenĂŞtre. Une nouvelle fois placĂ© en garde Ă  vue, il devra comparaĂ®tre devant le tribunal dans les prochains jours.

Il est en attendant placĂ© sous contrĂ´le judiciaire et Ă  l’interdiction de paraĂ®tre Ă  Fresnes. interdiction de dĂ©tenir et de porter une arme et obligation de justifier de dĂ©marches de soins », prĂ©cise le parquet de CrĂ©teil dans les colonnes du Parisien.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Bois-d’Arcy : impressionnante prise lors d’une fouille surprise des familles au parloir de la prison

Mais les agents craignent que ce dernier ne suive pas les recommandations du parquet. Fin avril, l’homme avait incendiĂ© le vĂ©hicule d’un surveillant. Lors de son interpellation, il avait jetĂ© des projectiles enflammĂ©s sur les forces de l’ordre.

Selon les surveillants, l’homme qui se balade avec un marteau casse rĂ©gulièrement des voitures. Il jette des dĂ©tritus sur les passants, rien ne l’arrĂŞte. Après chaque arrestation, il revient sur place quitte mĂŞme Ă  s’introduire par effraction dans la rĂ©sidence en utilisant une pince coupante.

« Si jamais un Ă©vĂ©nement grave a lieu Ă  la rĂ©sidence ou Ă  l’encontre d’un personnel pĂ©nitentiaire, je dĂ©poserai plainte contre le prĂ©fet et la maire de Fresnes », menace CĂ©dric Boyer du syndicat FO pĂ©nitentiaire.