đź”´ Rassemblements contre les violences policières : Castaner ne sanctionnera pas les participants. « L’Ă©motion dĂ©passe les règles juridiques qui s’appliquent  » selon lui

Capture BFMTV

Ce matin, au micro de RMC, Christophe Castaner; le ministre de l’IntĂ©rieur a annoncĂ© que les rassemblements prĂ©vus ce mardi contre les violences policières seront tolĂ©rĂ©s alors que depuis le dĂ©confinement liĂ© Ă  la crise sanitaire, les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits.

Plusieurs rassemblement sont en effet prévus ce mardi 9 juin 2020 à travers la France, notamment en mémoire à George Floyd, décédé à Minneapolis mais aussi pour dénoncer « le racisme dans la police » et les violences policières selon les organisateurs.

Ce genre de manifestation interdit en France depuis la crise liée à la pandémie du Covid-19 sera toléré et ne donnera pas lieu à des « sanctions », a indiqué le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, au micro de RMC.

« Elles ne sont pas autorisées dans les faits (…) mais l’émotion mondiale, qui est saine sur ce sujet, dépasse au fond les règles juridiques qui s’appliquent », a expliqué le ministre de l’Intérieur. « J’invite chacun à faire attention à pratiquer les gestes barrières mais nous ne chercherons pas à réaffirmer l’interdiction, qui est de droit qui est de fait, et il n’y aura pas de sanctions et de PV pour la participation à cette manifestation », a-t-il ajouté.

Ă€ Lire :  đź”´ Coronavirus : Il crache sur les policiers en leur disant "J’espère que vous allez tous crever"

À Paris, un rassemblement est prévu à 18 heures sur la place de la République.