🇫🇷 Les hommes du GIGN interpellent deux kidnappeurs lors d’une fausse remise de rançon

© Sicom-urgence.fr

Des kidnappeurs originaires de Seine-Saint-Denis qui avait pris en otage une jeune femme ont Ă©tĂ© neutralisĂ© par les hommes du GIGN lors d’une fausse remise en rançon ce jeudi 11 juin 2020.

Ce jeudi, deux hommes de 21 et 27 ans ont dĂ©cidĂ© de rĂ©gler leurs comptes Ă  leur façon avec un acheteur qui leur avait fait faux bond. Quelques jours plus tĂ´t, les deux suspects devaient vendre une sociĂ©tĂ© de vĂ©hicules mais la transaction n’a pas eu lieu car l’acheteur s’est rĂ©tractĂ© au dernier moment. Les vendeurs ont estimĂ© avoir perdu 10.000 euros lors de cette vente loupĂ©e et ont donc dĂ©cidĂ© de se faire rembourser.

Jeudi, les deux hommes sont descendus dans le Loiret, Ă  Gien oĂą habite l’acheteur et ont repĂ©rĂ© la compagne de ce dernier, une jeune fille d’une vingtaine d’annĂ©es. Ils ont dĂ©cidĂ© de la kidnapper en la mettant de force Ă  l’arrière de leur voiture. Ils ont ensuite repris la route vers la Seine-Saint-Denis.

Le compagnon de la victime a ensuite Ă©tĂ© alertĂ© par SMS qu’il devait payer une rançon afin de retrouver sa compagne. L’homme Ă  immĂ©diatement alertĂ© les forces de l’ordre. Le GIGN sera mis en alerte. Durant plusieurs heures, des Ă©changes de SMS se poursuivrons entre les ravisseurs et le compagnon de la victime qui se trouvait avec un nĂ©gociateur du GIGN. « L’objectif Ă©tait de faire redescendre la pression, et de faire comprendre aux deux hommes qu’ils allaient ĂŞtre payĂ©s, que tout se passerait bien » souligne une source proche de l’enquĂŞte au journal Le Parisien.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Caen : Deux individus armĂ©s braquent chez elle une dame de 86 ans, un voisin vigilant appelle la police

En fin de journĂ©e, une remise de rançon s’est organisĂ©e. Le rendez-vous Ă©tait donnĂ© sur une aire d’autoroute de Seine-et-Marne. Le GIGN s’y trouvait dĂ©jĂ  quand les deux ravisseurs sont arrivĂ©s sur place vers 19h40. En quelques secondes, ils ont Ă©tĂ© immobilisĂ© par les gendarmes d’Ă©lite. « Ce ne sont pas des professionnels, reconnaĂ®t une proche de l’enquĂŞte. Ils n’ont pris aucune prĂ©caution et n’ont pas cherchĂ© Ă  nous emmener dans un rallye avec l’argent Ă  tel endroit, la femme Ă  une autre. Ils sont simplement venus au rendez-vous, on leur a sautĂ© dessus. »

Les deux suspects se laisseront interpeller sans opposer de rĂ©sistance. Ils semblaient dĂ©passĂ©s par les Ă©vĂ©nements. PlacĂ©s en garde Ă  vue, ils pourraient ĂŞtre poursuivi pour « enlèvement et sĂ©questration en vue de la commission d’un crime ou d’un dĂ©lit ». Le jeune femme ne sera pas blessĂ©e mais elle reste très choquĂ©e.