🇫🇷 Lyon : Un lieutenant pĂ©nitentiaire victime d’une morsure au bras par un dĂ©tenu

©️ACTUPenit.com

Jeudi 11 juin 2020, un lieutenant pĂ©nitentiaire a Ă©tĂ© blessĂ© par un dĂ©tenu lors d’une intervention pour le placer en cellule du quartier disciplinaire.

Le 1er mai, ce mĂŞme dĂ©tenu avait dĂ©jĂ  fait parler de lui en refusant de se soumettre aux mesures d’ordre et aux formalitĂ©s d’écrou, ce jour-lĂ , l’intervention de huit agents avait Ă©tĂ© nĂ©cessaire pour parvenir Ă  le maĂ®triser et le conduire en prĂ©vention.

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

Jeudi, il devait passer en commission de discipline suite Ă  une autre procĂ©dure mais il a refusĂ© de sortir de cellule. SanctionnĂ© en son absence Ă  une peine de quartier disciplinaire, les agents n’auront pas d’autre solution que de le sortir de force de sa cellule pour le transfĂ©rer dans vers ce quartier. Mais la situation a dĂ©gĂ©nĂ©rĂ©. L’homme ne s’est pas laissĂ© faire.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Longuenesse : Un dĂ©tenu tente de provoquer une rĂ©bellion chez ses co-dĂ©tenus et menace de mort le directeur de la prison

Il rĂ©sistera de toutes ses forces contraignant le lieutenant du bâtiment Ă  prĂŞter main-forte aux agents en train d’intervenir. Deux gradĂ©es Ă©galement prĂ©sentes n’auront d’autres solutions que de se servir de leur gel de dĂ©fense afin de permettre la maĂ®trise du forcenĂ©. MalgrĂ© tout, le dĂ©tenu parviendra Ă  mordre le lieutenant au niveau de l’avant-bras. Ce dernier se verra attribuer 5 jours d’ITT (interruption totale de travail).

Les surveillants rĂ©clament plus de moyens face Ă  ce genre d’individu, notamment la dotation de pistolet Ă  impulsion Ă©lectrique et des camĂ©ras.