🇫🇷 Nice : Les tensions communautaires dégénèrent en fusillades. Une compagnie de CRS déployée.

© Facebook Secours_Publics

Après avoir alertĂ© le ministre de l’intĂ©rieur, le maire de Nice a annoncĂ© ce lundi soir avoir obtenu le renfort d’une compagnie de CRS après les tensions communautaires survenus ces derniers jours dans sa ville.

En moins d’une semaine, le secteur des Liserons, à l’est de Nice, est devenu l’épicentre de tensions de quartiers. Comme le relate Le Parisien, basculant en tensions communautaires dans un face-à-face qui oppose, d’un côté, des habitants de la communauté tchétchène et, de l’autre, des jeunes majoritairement originaires du Maghreb et du Cap-Vert.

La dernière flambée de violence remonte à dimanche tard dans la soirée, trois ressortissants tchétchènes ont été blessés par balles. Le RAID sera mobilisé pour sécuriser le secteur sensible.

Toujours selon le média parisien, les enquêteurs n’excluent aucune hypothèse quant à ces affrontements entre deux communautés. La communauté tchétchène se défend avec force d’être impliquée dans le moindre trafic et réfute le terme de « règlement de compte ». « Ils n’ont rien à voir avec les dealers et veulent vivre paisiblement, en collaborant avec la police s’il le faut » a résumé, hier, l’une de leur représentante.

Ă€ Lire :  đź”´ Manifestation pour Adama TraorĂ© : Le policier noir traitĂ© de "vendu" porte plainte

Christian Estrosi pour sa part explique que les CRS seront positionnés 24 heures sur 24 pour « filtrer et contrôler » les entrées et sorties de la cité. « Nous allons pouvoir déployer sur des poteaux en béton armé un nouveau système d’éclairage et de vidéosurveillance, a-t-il également ajouté, pour couper et éradiquer la gangrène que je ne veux pas voir se propager au reste de la ville ».