🔴 Aulnay-sous-Bois : Enceinte de 7 mois, sans masque, sans billet, elle refuse de quitter la gare et mord des agents de la sûreté ferroviaire

capture YouTube

Une jeune femme a Ă©tĂ© interpellĂ© Ă  Aulnay-sous-Bois après avoir refusĂ© de quitter la gare alors qu’elle ne portait pas de masque et ne disposait pas de billet. Elle a crachĂ© et mordu les fonctionnaires de la SĂ»retĂ© ferroviaire avant d’ĂŞtre maĂ®trisĂ©e au sol.

Durant son interpellation, elle dĂ©clarera aux agents qu’elle est enceinte. Alors que les images peuvent paraĂ®tre impressionnantes, elle ne montre que la fin de l’interpellation. Sur les images, sans doute volontairement tronquĂ©es, on ne voit pas l’intĂ©gralitĂ© de l’incident.

Tout a dĂ©butĂ© quand les fonctionnaires de la SĂ»retĂ© ferroviaire ont contrĂ´lĂ© cette jeune femme qui ne portait pas de masque, pourtant obligatoire dans les transports en commun. Cette dernière n’avait Ă©galement aucun billet de transports et souhaitait quand mĂŞme prendre le train relate un agent au journal FranceInfo. Puis elle s’est mise Ă  cracher. Elle sera dans un premier temps verbalisĂ©e Ă  trois reprises, « parce qu’elle n’avait pas de masque, qu’elle avait crachĂ©, et qu’elle voulait prendre le train sans billet » explique le fonctionnaire.

Ă€ Lire :  🇫🇷 ChambĂ©ry : Un ancien dĂ©tenu de la prison reconnaĂ®t un surveillant dans la rue et l'agresse

Puis quand les agents l’ont invitĂ© Ă  quitter la gare, la femme a refusĂ© et est devenue agressive. Elle s’est mise Ă  pousser, mordre et griffer les agents. Ce n’est qu’après cette scène que la vidĂ©o amateur diffusĂ©e sur les rĂ©seaux sociaux dĂ©butera. Les agents apprendront pendant sa maĂ®trise que la femme est enceinte. Elle ne sera pas placĂ©e en garde Ă  vue et sera conduite Ă  l’hĂ´pital ou un test confirmera sa grossesse.

Son compagnon s’est Ă©galement montrĂ© violent envers les fonctionnaires lors de l’interpellation de sa compagne. Il sera quant Ă  lui placĂ© en garde Ă  vue.

Une enquête a été ouverte. Trois fonctionnaires sont blessés, deux ont été mordus à la cheville, et l’autre à un bras, et se sont fait prescrire 3 jours d’ITT. Ils porteront plainte contre la jeune femme. Cette dernière a également porté plainte pour violences. Son compagnon, qui a tenté de s’interposer entre les policiers et elle, était toujours en garde à vue ce mercredi soir pour « outrages et violences ».