đź”´ L’infirmière interpellĂ©e lors de la manifestation parisienne dĂ©pose plainte contre les policiers

Capture Twitter

L’inspection gĂ©nĂ©rale de la police nationale a Ă©tĂ© saisie après la plainte dĂ©posĂ©e par l’infirmière interpellĂ©e au cours de la manifestation parisienne de ce mardi.

La vidĂ©o de l’interpellation avait crĂ©Ă© la polĂ©mique sur les rĂ©seaux sociaux alors que d’autres images, diffusĂ©e peu de temps après son arrestation, montre la femme s’en prendre violemment aux forces de l’ordre notamment en leur jetant des pierres.

Selon BFMTV, d’après le procès verbal effectuĂ© lors de sa garde Ă  vue, l’infirmière a reconnu les faits et a affirmĂ© avoir craquĂ© par Ă©puisement et colère contre l’Etat. « Je n’ai pas eu de vacances depuis noĂ«l, pendant le Covid, je faisais des journĂ©es de 14 heures…. Je ne me reconnais pas dans la rage que vous m’avez prĂ©sentĂ©e, je suis une personne calme, posĂ©e. J’ai des responsabilitĂ©s dans mon service, j’ai craqué ».

Ă€ Lire :  PĂ©rigueux : Un policier blessĂ© lors d'une intervention

Elle a tout de mĂŞme dĂ©cidĂ© de porter plainte, rĂ©pliquant ainsi aux plaintes dĂ©posĂ©es contre elle par les trois policiers qui l’ont interpellĂ©. Pour rappel, elle sera convoquĂ©e le 25 septembre prochain devant le tribunal correctionnel et jugĂ©e pour outrages et violences sans interruption de travail sur ces policiers.