🇫🇷 Région parisienne : Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, autorise les courses-poursuites, interdites aux policiers depuis 2015

© Quentin Mercedes

Les forces de l’ordre attendaient cette dĂ©cision depuis un bon moment, le prĂ©fet de police de Paris, Didier Lallement, a signĂ© une note autorisant Ă  nouveau les courses-poursuites en rĂ©gion parisienne.

Le PrĂ©fet a indiquĂ© dans cette note « DĂ©sormais, la poursuite des vĂ©hicules refusant d’obtempĂ©rer aux injonctions de la police pourra ĂŞtre engagĂ©e par un Ă©quipage ». Chose qu’il n’Ă©tait plus possible de faire depuis 2015.

Il rappelle également que cette poursuite doit toujours se faire avec « le discernement nécessaire » et « fera l’objet d’un compte rendu immédiat au centre de commandement et d’information (SIC) qui évaluera le bien-fondé de cette intervention ».

Ă€ Lire :  đź”´ Mulhouse: AttaquĂ©s lors de l'arrestation d'une personne recherchĂ©e, trois policiers blessĂ©s

Pour un syndicat de police dans Le Parisien, « c’est un soutien apporté aux effectifs. On veut juste faire notre boulot convenablement » et expliquent les effets pervers de l’ancienne mesure : « Ça a encouragé les rodéos. Il y avait un sentiment d’impunité. D’un autre côté on verbalisait l’automobiliste qui avait un pneu lisse. Personne ne comprenait plus. »

Un autre syndicat explique « Je me satisfais de l’abrogation. Mais cela ne doit pas être un jeu d’écriture pour calmer la colère des policiers » « J’attends de voir dans les faits car le centre d’information et de commandement reste maître de la décision de poursuivre ou non ».