🚨 Corse : Se disant du FLNC, un commando armé revendique des tirs contre une gendarmerie à Bastia

Capture Facebook

La scène est incroyable. Quatre individus armés ont fait irruption lors d’une réunion-débat politique à Saint-Antoine de Casablanca ce mardi.

Le but de cette réunion était de débattre sur la réactivation de la « Cunsulta popularité naziunale », une instance destinée à incarner une alternative aux institutions Françaises. Mais elle a tourné court quand vers 15h30, quatres hommes encagoulés et armés ont fait irruption devant la dizaine de personnes présentes pour la réunion.

Le commande s’est revendiqué du Front de libération nationale de la Corse (FLNC). L’un d’eux s’est avancé vers l’auditoire et a déposé un amplificateur au sol. Il s’est ensuite exprimé « en corse » en lisant un papier manuscrit.

Ils ont d’abord rendu hommage à ceux qui « se sont battus depuis deux siècles pour défendre la nation », puis ont voulu adresser un message « au gouvernement français » qui selon eux « n’a aucune légitimité sur cette terre » ils réclament que soit « mis en œuvre un vrai processus de reconnaissance du peuple corse et de décolonisation » et que rendue « la terre aux corses » ainsi que « le retour de leurs frères » soit permis.

Ă€ Lire :  ⚫️ Marseille : Second suicide d'un policier en 24 heures. Le jeune fonctionnaire n'avait que 20 ans.

Le commando a ensuite revendiqué l’action et les tirs contre la gendarmerie de Montesoru à Bastia survenu dans la nuit de lundi à mardi. A la fin de cette déclaration, l’un des individus a pointé son arme en l’air et a tiré à plusieurs reprises.