đź”´ Rennes : 6 gendarmes du PSIG blessĂ©s lors d’un accident de la circulation en se rendant sur une intervention sensible

© Page facebook : Kevin Bonkendorf Photographie

Deux vĂ©hicules du Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) qui se suivaient pour se rendre sur une intervention sensible ont eu un accident de la circulation en raison de la traversĂ©e soudaine sur la chaussĂ©e d’un sanglier mardi soir en Ille-et-Vilaine.

Ce mardi soir, vers 23h30, alors qu’un homme Ă©tait menacĂ© par un individu muni d’un couteau, les hommes du PSIG sont partis Ă  la hâte en direction de l’incident Ă  TorcĂ©, près de Rennes. Deux vĂ©hicules se suivaient sur une route Ă©troite Ă  hauteur du Lieu-dit Le Mainbier quand un sanglier a surgi sur la chaussĂ©e.

Le conducteur du premier vĂ©hicule a effectuĂ© une manĹ“uvre d’Ă©vitement d’urgence mais a perdu le contrĂ´le de la voiture. Les militaires se sont retrouvĂ©s dans le fossĂ©. Le chauffeur du second vĂ©hicule qui le suivait a donnĂ© un coup de volant et a perdu Ă©galement le contrĂ´le. La voiture a fait plusieurs tonneaux sur le bas-cĂ´tĂ©.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Cholet : [VIDÉO] Lors d'une cĂ©rĂ©monie, les pompiers tournent le dos aux Ă©lus et aux autoritĂ©s

Le choc a été violent. Les secours sont intervenus et ont pris en charge les six militaires blessés. Cinq d’entre eux ont été conduits à l’hôpital de Vitré. Le sixième, plus sérieusement touché, a été transporté au centre hospitalier de Cesson-Sévigné.

Quatre gendarmes ont pu quitter l’hĂ´pital avec des incapacitĂ©s totales de travail allant de 5 Ă  21 jours. Un autre a pu rentrer chez lui ce mercredi. il souffre d’une fracture d’une cervicale qui lui a valu 40 jours d’ITT. Le sixième gendarme est toujours hospitalisĂ© comme le rapporte Actu17.