đŸ‡«đŸ‡· Saint-Denis : Il braque les policiers avec une arme de poing avant d’en percuter un avec sa voiture

© CAP IDF

Les policiers de Seine-Saint-Denis ont Ă©tĂ© appelĂ©s dans la nuit de mercredi Ă  jeudi rue de Chantilly Ă  Saint-Denis, un homme venait d’ĂȘtre pris en charge par les pompiers aprĂšs avoir Ă©tĂ© blessĂ© de douze balles d’arme Ă  feu.

À leur arrivĂ©e, les fonctionnaires ont aperçu une voiture qui partait prĂ©cipitamment et ont dĂ©cidĂ© de suivre le vĂ©hicule, pensant que ses occupants pouvaient ĂȘtre impliquĂ©s dans cette tentative d’homicide. Comme le relate Actu17, un peu plus loin, les policiers ont constatĂ© que le conducteur changeait de place avec l’un de ses trois passagers et ont dĂ©cidĂ© de procĂ©der Ă  leur contrĂŽle.

C’est Ă  ce moment que l’intervention a basculĂ©, le conducteur du vĂ©hicule s’est mis Ă  courir mais a rapidement Ă©tĂ© interpellĂ©. Dans le mĂȘme temps, l’un de ses passagers qui venait de prendre sa place, a braquĂ© les policiers avec une arme de poing. L’un d’eux est parvenu Ă  le dĂ©sarmer et Ă  se saisir de son arme mais l’individu a rĂ©ussi Ă  redĂ©marrer brutalement avec son vĂ©hicule.

Un policier est alors percuté par le chauffard, deux de ses collÚgues ouvrent le feu à quatre reprises mais les trois suspects réussissent à prendre la fuite. Ils seront interpellés peu de temps aprÚs les faits et placés en garde à vue comme le premier suspect.

L’homme qui avait Ă©tĂ© touchĂ© de 12 balles de calibre 45, a Ă©tĂ© opĂ©rĂ© dans la nuit et serait dĂ©sormais hors de danger. Quant au policier percutĂ©, il a Ă©tĂ© blessĂ© Ă  la jambe et transportĂ© Ă  l’hĂŽpital. Ses jours ne sont pas en danger. Une enquĂȘte a Ă©tĂ© ouverte pour faire la lumiĂšre sur toute cette histoire.