⚫️ Strasbourg : Un policier âgé de 26 ans retrouvé mort à son domicile. Un nouveau drame chez les forces de l’ordre

C’est un nouveau drame dans la police nationale. Jeudi matin, un policier âgé de 26 ans a été retrouvé sans vie à son domicile.

La macabre découverte s’est faite jeudi matin, au domicile de Pierre-Hugues. Âgé de 26 ans et affecté à la CSP ( Circonscription de Sécurité Publique ) de Strasbourg.

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

Selon les  premiers éléments de l’enquête, ce jeune fonctionnaire aurait retourné son arme de service contre lui. La thèse du suicide est donc privilégiée.

La veille, un policier mettait fin à ses jours à Agen dans les mêmes circonstances. Il avait cette fois 47 ans.  Pierre-Hugues sera le 23e policier à se donner la mort depuis le début de l’année selon un décompte non officiel.

À Lire :  Attaque à Paris : Le suspect pakistanais «assume son acte» et évoque la republication des caricatures

Ce mardi, Gérald Darmanin a annoncé la création un nouveau dispositif pour les policiers et les gendarmes pour endiguer le fléau des suicides au sein des forces de l’ordre. Il sera opérationnel « dès le début du mois prochain » et « permettra à toute heure, dans plusieurs télédéclarations ou au téléphone » de « joindre immédiatement quelqu’un du ministère de l’Intérieur pour un suivi bien plus individuel qu’il ne l’est aujourd’hui », a expliqué le ministre de l’Intérieur.

Par ailleurs, une cellule de soutien psychologique disponible 24h/24, est toujours active pour les forces de l’ordre. Elle est joignable au 0805 230 405. Les appels sont « anonymes, confidentiels et gratuits ».